Les Bruxellois(es) vacciné(e)s avec AstraZeneca peuvent avancer leur deuxième dose, les premiers SMS envoyés

Les personnes qui ont reçu une première dose du vaccin AstraZeneca à Bruxelles vont pouvoir avancer leur deuxième dose de vaccin, a confirmé la responsable de la vaccination à la Région, Inge Neven. Certaines personnes ont d’ailleurs déjà reçu un SMS les invitant à contacter le call center pour fixer un nouveau rendez-vous.

Une reprogrammation rendue possible par l’augmentation des livraisons de la firme AstraZeneca. D’ici le milieu de cette semaine, plus de 800.000 doses sont attendues, et près de 70.000 pour début juillet. Celles-ci serviront principalement aux personnes qui ont déjà reçu une première dose.


►►► À lire aussi : Coronavirus en Belgique : Bruxelles, mauvais élève de la vaccination ?


Les "personnes vulnérables" en priorité

Selon Sabine Stordeur, la porte-parole de la task force vaccination, il sera donc "plus que probable de faire avancer la planification des secondes doses, en priorité pour les personnes vulnérables, c’est-à-dire les personnes de 65 ans et plus et celles qui souffrent de comorbidités ".

Une information confirmée par Inge Neven, qui affirme que les personnes concernées vont être proactivement contactées. Même s’il faudra sans doute être patient : selon un témoignage reçu par la RTBF, il était impossible ce dimanche d’obtenir un rendez-vous avant quelques semaines.

Réduire les délais avant les congés

Pour pouvoir voyager, une personne est considérée comme pleinement vaccinée à condition d’avoir reçu les deux doses d’un vaccin. Comptez 14 jours en plus après la deuxième dose. Les délais entre les doses, différents en fonction des vaccins, compliquent les choses pour les patients. Pour AstraZeneca le délai de 12 semaines était perçu comme un frein pour nombre de personnes, d’autant plus à la veille des congés d’été. Un point dont la TaskForce vaccination avait pleinement conscience. Sabine Stordeur déclarait sur nos antennes, "nous sommes conscients que le délai plus important entre deux doses pour ce vaccin-là est un frein pour de nombreuses personnes, surtout juste avant les vacances, et nous mettons bien entendu tout en œuvre pour permettre de réduire ce délai de 12 semaines à huit semaines".


►►► A lire aussi : On bat maintenant tous les records", souligne Sabine Stordeur


Par ailleurs, réduire les délais entre les doses du vaccin AstraZeneca permettrait d’accélérer le nombre de personnes totalement vaccinées. Alors que de nombreux États à travers le monde sont contraints d’adopter de nouvelles mesures de restrictions à cause du variant Delta- qui devrait être majoritaire en Belgique, d’ici le mois de juillet – les autorités sont engagées dans une course contre la montre pour vacciner totalement un maximum de personnes avant sa propagation.


►►► A lire aussi : La vaccination, un bouclier face au variant Delta qui s’imposera cet été en Belgique


 

AstraZeneca: délai réduit entre les 2 doses (JT 12/05/2021)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK