Les bons réflexes en cas de forte chaleur

Les bons réflexes en cas de forte chaleur
4 images
Les bons réflexes en cas de forte chaleur - © pixabay.com - iannnnn - CC0 Creative Commons

Quels sont les bons réflexes pour éviter les troubles dus à la chaleur ? L’AVIQ (L’Agence pour une Vie de Qualité) fait le point dans un communiqué. Tout le monde est évidemment concerné, mais les risques sont plus élevés pour certains d’entre nous comme les jeunes enfants, les plus âgés et isolés. Voici donc quelques conseils pour traverser ces quelques jours de la manière la plus confortable possible.

S’hydrater et manger régulièrement

 

Il faut avant tout bien s’hydrater, boire au moins 1,5 litre d’eau en évitant les boissons alcoolisées, sucrées et le café. Au niveau de l’alimentation, il est conseillé de manger régulièrement et en suffisance, surtout des fruits et des légumes de saison.

Pour vous protéger des fortes chaleurs, restez le plus possible à l’intérieur aux moments les plus chauds de la journée, fermez les fenêtres et les rideaux des façades exposées au soleil et ne les ouvrez que quand la plus grosse chaleur est passée.

Si vous devez quand même sortir pour aller travailler, limitez autant que possible les efforts physiques et surtout protégez votre peau du soleil, sans oublier chapeau, casquette et lunettes de soleil.

Bébés et jeunes enfants

Les enfants en bas âge courent un risque plus important car leurs réserves de liquide sont insuffisantes. Rester dans une voiture, dans une chambre sans aération, être exposé au soleil même peu de temps peut rapidement se traduire par une déshydratation ou un coup de chaleur. Il faut donc très régulièrement donner à boire aux enfants, si possible de l’eau. Privilégier les vêtements clairs, en coton, leur faire porter chapeau et lunettes de soleil, toujours leur appliquer de la crème solaire haute protection et leur interdire de jouer trop longtemps au soleil. Et ne JAMAIS les laisser seuls dans une voiture en stationnement ou dans un endroit chaud.

Les personnes âgées

Les personnes âgées elles aussi sont particulièrement vulnérables en cas de fortes chaleurs. Elles ressentent moins la chaleur environnante en raison de l’affaiblissement du traitement central de l’information par le cerveau. Du coup, elles oublient parfois de boire. La régulation thermique du corps est également moins efficace avec l’âge. Si vous veillez sur certaines personnes, il faut toujours prévoir de l’eau en suffisance, une liste des numéros d’urgence en cas de besoin et surtout la présence d’un téléphone tout proche. Voisins, parents, médecins sont appelés à être particulièrement attentifs.

Troubles dus à la chaleur

Le trouble le plus fréquent, c’est la déshydratation. Vient ensuite l’insolation qui se traduit par des maux de tête, l’envie de dormir, une fièvre élevée, parfois même une perte de conscience. Il y a aussi ce que l’on appelle des crampes de chaleur. Des crampes musculaires de courtes durées qui indiquent qu’il est nécessaire de se mettre au repos, de boire et de prendre des sels d’hydratation.

Même consigne en cas de transpiration, palpitations du cœur, fièvre, vertige, maux de tête et syncope. Par ailleurs, lorsque le coup de chaleur apparaît (forte fièvre, peau rouge et chaude, confusion, nausées, vomissement et perte de conscience), cela devient une urgence médicale. Il faut appeler immédiatement le 112.

Mieux vaut donc respecter certains conseils avant d’en arriver là !

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK