Les bières millésimées et de garde plaisent de plus en plus

De plus en plus de brasseurs proposent des bières millésimées, entendez par la des bières datées. La plupart sont passées par un murissement en fut de chêne neufs ou qui ont déjà servi à du vin ou de l'alcool. De quoi donner à la bière des saveurs nouvelles mais aussi une capacité à vieillir et à s'arrondir avec le temps, tout comme le vin.

Des brasseurs à la recherche d'un produit plus raffiné

A la brasserie Dubuisson, à Pipaix, dans le Hainaut, cela fait 17 ans que l'on propose ce genre de produits. La bière du millénaire fut créée pour le passage à l'an 2000. Après quelques mois en fut, elle refermente en bouteille. Aujourd'hui, la brasserie propose trois produit à "vieillir", des bières de garde qui ont séjourné soit dans des futs neufs, des futs de "Nuit Saint Georges" ou encore de "Meursault". De vrais délices qui se vendent évidemment plus chers que la bière traditionnelle: 12€ les 75 centilitres.

Millésime et bières de garde: la gueuze a toujours vieilli avec succès

Chez Cantillon à Bruxelles, on fabrique la traditionnelle gueuze de Bruxelles. Certains l'appelle le champagne des Bruxellois tant les procédés de fabrications sont proches de ceux du Roi des vins. Chaque année, la brasserie produit un lambic, une bière de fermentation spontanée, c'est-à-dire sans ajout de levure. Ce sont les ferments naturels du lieux qui ensemencent le moût et permettent aux sucres de se transformer en alcool. La gueuze, c'est un assemblage de lambics de trois années, voilà pourquoi on ne parle pas de millésime en matière de gueuze, pas plus qu'en Champagne. Mais cela n'empêche pas cette bière de vieillir très longtemps, jusqu'à 40 ans parfois.

De plus en plus d'amateurs de vieux flacons

Les amateurs de bières de garde sont de plus en plus nombreux. Certaines bouteilles de 75 centilitres se vendent jusqu'à 150, voire 200€ lorsqu'elles ont atteint un âge respectable. Rien de comparable encore avec les grands crus de vins classés vieillis en cave, mais, indéniablement, la bière, qui reste une boisson populaire et dont les grandes lampées étanchent encore et toujours la soif, devient parfois un peu plus noble et plus raffinée. De quoi donner peut-être des idées aux collectionneurs invétérés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK