Les Belges passent leur permis de plus en plus tard

Les Belges passent leur permis de plus en plus tard
Les Belges passent leur permis de plus en plus tard - © MARK RENDERS - BELGA

L'âge moyen des candidats au permis de conduire est passé de 19,3 à 21,7 ans en 15 ans, annonce Federdrive, la fédération des écoles de conduite agréées de Belgique. Les jeunes seraient donc moins pressés de passer leur permis, comme l'écrit l'hebdomadaire Knack mercredi. "Nous constatons principalement ce phénomène dans les villes universitaires comme Anvers, Gand, Louvain et Liège", précise Jeroen Smeesters de Federdrive.

"Lors d'un récent congrès en Allemagne, on a appris que 40% des Berlinois de moins de 30 ans n'avaient pas le permis", indique Jeroen Smeesters. "Nous constatons également que dans nos villes universitaires, les jeunes ne perçoivent plus la voiture comme une nécessité. Même les jeunes qui ont l'opportunité de passer le permis via leur école annulent régulièrement l'examen."

Joost Kaesemans de la fédération belge de l'automobile et du cycle (FEBIAC) confirme cette tendance, bien qu'il n'y ait pas de chiffres exacts disponibles.

Jeroen Smeesters ironise: "les écoles de conduite disparaîtront dans les 30 ans, nous serons alors remplacés par des voitures automatiques". "C'est techniquement possible", commente Joost Kaesemans, "mais il reste des points à éclaircir: qui serait responsable si le système rencontre des problèmes, le constructeur automobile, l'infrastructure routière ou le conducteur? Et à quelle vitesse le monde politique va-t-il trancher la question? "

Pendant ce temps, le covoiturage prend de l'ampleur chez les jeunes. "A Bruxelles, tout passe par Cambio, mais il ne s'agit que de 200 déplacements sur 3,5 millions par jour, on ne peut pas encore parler d'une tendance", nuance Joost Kaesemans. "Les constructeurs automobiles jouent le jeu: ils sont souvent les initiateurs des projets de covoiturage."

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK