Les Belges font déjà les soldes en France depuis le 25 juin

Déjà de belles réductions pour le début des soldes en France
Déjà de belles réductions pour le début des soldes en France - © RTBF

Chez nous, il faut être patient avant d'aller faire de bonnes affaires. Les soldes ne seront lancés que ce mardi 1er juillet. Mais depuis mercredi 25 juin, la période des soldes a officiellement débuté en France. De quoi attirer les frontaliers déjà nombreux en temps normal dans les magasins français.

À Lille, les vitrines des magasins arborent déjà des pancartes colorées annonçant de belles réductions allant jusqu'à moins 50 %. La ville n'est située qu'à vingt kilomètres de la frontière. Du coup, les Belges sont déjà bien présents pour profiter de ce décalage de calendrier. Sur place, on peut notamment croiser des Tournaisiens qui n'ont que vingt minutes de route pour rejoindre le centre de Lille. Si des braderies sont déjà organisées ce week-end en Belgique, on ne fait pas encore autant de bonnes affaires que lors des soldes.

Cela se ressent dans les magasins, comme l'explique Marianne Leclerc, gérante d'une boutique : "Dès mercredi, il y a eu beaucoup de Belges. Ils savent que l'été on est en avance sur la Belgique. Ils viennent chez nous à la recherche de bonnes affaires et c'est notre petit bonus".

Frontaliers francophones et néerlandophones

Le centre commercial Euralille est particulièrement prisé par les frontaliers. La direction estime toucher 25 % de cette population belge tout au long de l'année. Ils peuvent faire les soldes d'été avant l'heure, mais en temps normal, ils peuvent également découvrir des magasins qui n'existent pas chez nous. Parmi ces frontaliers, il y a évidemment les Flamands. Venus d'Ypres ou de Courtrai, ils trouvent à l'accueil du complexe un guide en néerlandais pour s'y retrouver dans la galerie.

Certains magasins ont même engagé des vendeurs belges pour mieux accueillir l'importante clientèle frontalière. C'est le cas de Sophie Delvaux qui habite à Ath : "Je repère les néerlandophones et j'essaye de placer quelques phrases dans leur langue pour mieux les recevoir. Et pour tous les autres, c'est quand même plus facile pour les contacts, on a la même mentalité".

Situation inversée en janvier

Pendant les soldes d'hiver, les frontaliers connaissent la situation inverse. C'est la Belgique qui précède la France sur le calendrier. C'est donc à chacun son tour, mais les commerces français se sentent tout de même un peu lésés, comme l'explique Thomas Guyader, directeur du centre Euralille : "Les soldes d'hiver sont souvent un peu plus porteurs en termes de bénéfice. Globalement, ce système a donc plutôt tendance à avantager les commerces belges. Par conséquent, les fédérations de commerçants du Nord ont tendance à demander une harmonisation de ces périodes de soldes".

Les futurs calendriers des soldes sont peut-être amenés à changer, mais en attendant, les Belges continueront à passer la frontière. Ce samedi, on s'attend à un pic de fréquentation à Lille.

Sarah Heinderyckx

Ci-dessous, retrouvez notre reportage en vidéo

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK