Les Belges dépensent 1100 euros par an et par ménage en soins non remboursés, le montant le plus élevé d'Europe

Le belge est celui qui, en Europe, dépense le plus en médicaments non remboursés. 1100 euros par an et par ménage. C’est le constat posé par médecins du monde dans une étude qui sort ce mardi. C’est pourquoi nombreux sont les Belges qui décident de reporter, voire même de renoncer à certains traitements.

Malgré les aides proposées, 1 Belge sur 5 affirme ne pas pouvoir payer des soins dentaires ou une consultation chez le psychologue.

Les prix des médicaments, obstacle majeur

Le prix des médicaments est aussi un problème. Certains patients en arrivent donc à reporter, voire même à annuler certains soins. C’est le cas de celui que nous appellerons Jean* et dont le fils est atteint de la scarlatine. Jean est au CPAS, donc, a priori, il devrait recevoir une aide plus conséquente pour l’accès aux soins de santé. Or, explique t-il, "quand je me suis présenté à la caisse de la pharmacie, ils m’ont dit 'ce médicament n’est pas remboursé'. J’ai dit, non c’est pas la peine, je ne le prends pas".

Des situations que le docteur Vassen rencontre tous les jours, dans son cabinet de Molenbeek : "Il y a les médicaments qui sont optionnels. Ensuite, il y a les traitements indispensables que les personnes vont décider de prendre un peu plus tard, un petit peu moins ou simplement d’annuler alors que c’est très important pour leur santé."

Payer ou renoncer

C’est malheureusement le choix qui s’impose aux Belges. En tout cas, nombreux sont ceux qui font l’impasse sur certains types de soins comme les soins psychologiques, par exemple. Selon Médecins du monde, ils seraient 35% à estimer "ne pas pouvoir prendre en charge les soins de santé mentale". Quant aux soins dentaires, "32% ont dû reporter une visite chez le dentiste".

Enfin, les enfants seraient les premières victimes de cette précarité liée à l’accès aux soins de santé. “44% des enfants vivant dans la précarité sont privés de soins pour des raisons financières”, pointe l’ONG.

La Belgique, mauvais élève

Les Belges sont ceux qui dépensent le plus, en Europe, pour les frais de santé non remboursés. 1100 euros par an et par ménage. C’est 500 euros de plus que la moyenne européenne. C’est aussi le montant le plus élevé d’Europe.

Six recommandations pour le futur gouvernement

Face à ce constat alarmant, l’ONG a décidé d’adresser 6 recommandations au prochain gouvernement fédéral, dès que celui-ci aura été mis en place.

  1. Généralisation du tiers payant qui implique que le patient ne paie que le ticket modérateur
  2. Diminution de l’intervention personnelle chez le dentiste et plafonnement des tarifs, aussi bien chez le dentiste que chez les spécialistes et les kinésithérapeutes.
  3. Investissement dans les maisons médicales
  4. Faire de la santé mentale une priorité dans le budget de la santé, et faire en sorte que ce soit profitable aux revenus les plus faibles.
  5. Investir dans la prévention et la promotion de la santé non-stigmatisante pour les personnes vivant dans la précarité.
  6. Investir dans des mesures qui favorisent la réinsertion des personnes vulnérables dans le système des soins de santé.

 

* Le nom a été changé

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK