Les Belges aiment l'agriculture d'ici, mais craignent pour sa survie

Les Belges apprécient leur agriculture, mais l'estiment menacée
Les Belges apprécient leur agriculture, mais l'estiment menacée - © ERIC LALMAND - BELGA

L’APAQ-W (Agence wallonne pour la promotion d'une agriculture de qualité) vient de publier une étude réalisée auprès de 1401 Belges avec le support de la société Dedicated.

Selon cette enquête, les consommateurs apprécient les produits issus de l’agriculture de Wallonie pour leur saveur et leur parfum (59%), car ils sont appétissants et sains (58%) et parce que leur origine est précise et identifiable (57%).

62% des personnes interrogées indiquent qu’elles préfèrent les produits en provenance de leur région. Mais où se fournissent-elles ?

79% privilégient les grandes surfaces pour leurs achats alimentaires, devant les commerces de proximité (68%), les marchés traditionnels (54%), les producteurs locaux (39%) ou les magasins bio (29%).

Quand on leur demande ce qui pourrait les pousser à acheter davantage de produits locaux, les sondés réclament une meilleure visibilité dans les magasins (67%), un nombre plus élevé de commerces concernés (67%) et des prix plus accessibles (65%).

Près de 8 Belges sur 10 ne sont par contre pas disposés à parcourir plus de 10 kilomètres pour s'approvisionner en produits locaux.

Menace sur l’avenir

Pour 69% des Belges, agriculteur est un métier pénible à divers égards. Près de ¾ des sondés estiment que les jeunes éprouvent beaucoup de difficultés pour débuter.

Et 51% des personnes qui ont participé à cette étude de l’APAQ-W pensent même que la plupart des enfants d’agriculteurs ne pourront pas reprendre l’exploitation familiale.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK