Inondations à Liège : les autorités demandent aux habitants du centre-ville et des quartiers en bord de Meuse d’évacuer

La bourgmestre faisant fonction de Liège, Christine Defraigne, demande aux Liégeois habitant sur les bords de Meuse de quitter leurs habitations. Les quartiers menacés sont ceux de Coronmeuse, Saint-Léonard, Outremeuse, centre-ville, Longdoz ou encore celui des Vennes. Il est rappelé aux habitants de suivre les conseils relayés sur les réseaux sociaux de la Ville de Liège et de la Zone de Police de Liège.

Les autorités demandent à ceux qui ne peuvent pas le faire de monter calmement aux étages de leur habitation, particulièrement en bord de Meuse.

Le niveau va encore monter d'1m50

La décision a été prise par Christine Defraigne, bourgmestre faisant fonction : "Le niveau de l’eau va encore monter à peu près d’un mètre cinquante. Dès lors, nous demandons aux habitants qui le peuvent de quitter la ville, particulièrement ceux qui vivent en bord de Meuse. Si ce n’est pas possible pour eux, de se réfugier aux étages, au premier étage minimum, de prendre de l’eau, des vivres, et nous espérons vraiment que nous pourrons respirer d’ici quelques heures. Le pic n’est pas encore arrivé, il se profile à l’horizon. Nous allons fermer les quais, nous allons aussi envoyer le message qu’il ne faut pas venir à Liège en ce moment".

"Les autorités sont inquiètes car le pont barrage ne suit pas", précise Christine Defraigne.

Vers 15 heures, les automobilistes étaient toujours autorisés à quitter le centre-ville. Par contre, plus aucune voiture n’a accès aux quais pour rentrer dans Liège. En outre, les autorités ont demandé à tous les commerces liégeois de fermer leurs portes.

Des lieux d’accueil sont ouverts

Les personnes évacuées qui n’ont aucune possibilité d’être relogées chez des proches peuvent se rendre dans plusieurs lieux d’accueil spécialement organisés par les services sociaux de la Ville. Le centre d’accueil principal est situé au Hall Omnisport de Grivegnée, rue Nicolas Spiroux, un autre est situé au Home des étudiants au Sart-Tilman sur le campus du Sart-Tilman, 4 chemin du trèfle.

Le niveau va encore monter d'1m50

La décision a été prise par Christine Defraigne, bourgmestre faisant fonction : "Le niveau de l’eau va encore monter à peu près d’un mètre cinquante. Dès lors, nous demandons aux habitants qui le peuvent de quitter la ville, particulièrement ceux qui vivent en bord de Meuse. Si ce n’est pas possible pour eux, de se réfugier aux étages, au premier étage minimum, de prendre de l’eau, des vivres, et nous espérons vraiment que nous pourrons respirer d’ici quelques heures. Le pic n’est pas encore arrivé, il se profile à l’horizon. Nous allons fermer les quais, nous allons aussi envoyer le message qu’il ne faut pas venir à Liège en ce moment".

"Les autorités sont inquiètes car le pont barrage ne suit pas", précise Christine Defraigne.

Vers 15 heures, les automobilistes étaient toujours autorisés à quitter le centre-ville. Par contre, plus aucune voiture n’a accès aux quais pour rentrer dans Liège.

En outre, les autorités demandent à tous les commerces liégeois de fermer leurs portes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK