Les automobilistes plus prudents quand leur conduite est enregistrée par un "mouchard"

Les automobilistes plus prudents quand leur conduite est enregistrée
Les automobilistes plus prudents quand leur conduite est enregistrée - © ERIC LALMAND - BELGA

C'est la conclusion d'une enquête de la Baloise, une compagnie d'assurance. Depuis mars dernier, elle mène une expérience pilote, comme d'autres compagnies, pour analyser le comportement des chauffeurs. Une centaine de clients participent à l'opération. "Grâce à une nouvelle technologie, nous enregistrons trois éléments : l'accélération, le freinage et la vitesse. Le but selon Christophe De Moraes, porte-parole de la Baloise, c'est de voir si l'enregistrement influence la conduite." Les utilisateurs peuvent consulter leurs "scores" via une application et un site internet pour contrôler s'ils respectent les limitations de vitesse, s'ils accélèrent trop vite ou s'ils freinent trop brusquement, et donc qu'ils n'avaient pas gardé suffisamment leurs distances.

Deux catégories de conducteurs

D'après les premiers résultats de la compagnie, il y a deux types de conducteurs : ceux qui se fichent de la boite noire et ne modifient pas du tout leur conduite, et les autres qui se disent plus prudents grâce au "mouchard". C'est le cas d'Amandine Vero, 24 ans, c'est l'une des meilleures élèves, 96/100. "Ce qui est assez marrant, c'est que cela devient une sorte de jeu. On redécouvre la route autrement, on conduit de façon beaucoup plus douce. Je me rends compte que je conduis mieux."

Les femmes sont de meilleures conductrices

Toujours d'après les chiffres récoltés par la Baloise, les femmes conduisent en général beaucoup plus prudemment que les hommes (55 % contre 41 %), notamment parce qu'elles freinent moins souvent brusquement que les hommes (17% contre 10 %). Les jeunes enregistrent des scores plus faibles que les plus de 40 ans, et les personnes conduisant une grande voiture conduisent moins prudemment que celles au volant d'une petite voiture.

Une récompense pour les bons conducteurs

La plupart des compagnies d'assurance testent cette technique pour l'instant. A priori, le but n'est pas d'équiper tous les clients, mais seulement ceux qui le souhaitent. En contrepartie, ils pourraient toucher une "prime", s'ils conduisent prudemment. A contrario, les "chauffards" ne devraient pas être sanctionnés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK