Les auteurs de la Foire du Livre sont aussi dans les poches

RTBF
RTBF - © RTBF

Ysaline Parisis, chroniqueuse à "Millefeuilles", revient sur la sortie en poche de "La Reine du Silence", de Marie Nimier, le coup de coeur du jour.

C'est plein de paradoxes, une écrivain surnommée "la reine du silence" qui cherche à trouver les mots pour dire son père disparu.

Et pourtant, Marie Nimier parvient à trouver du sens à cette quête impossible, celle de Roger Nimier, son père, auteur mystifié s'il en est, décédé quand elle n'avait que cinq ans dans un accident de voiture aux côtés d'une femme qui n'était pas sa mère.

Dans ce roman où elle se confie au plus près, l'auteur tente de réactiver ses propres images de ce père si peu connu, de ce fantôme qui la hante et que d'autres parviennent à décrire si aisément comme un "être d'exception".

Marie Nimier a une entente particulière avec les mots, elle sait entourer chacun d'eux d'un souci de justesse sans cesse réitéré, leur ôter leur coque desséchée et leur ré-offrir un temps leur vulnérabilité, celle du premier degré.

Un texte magnifique, et tant pis si le mot est galvaudé.

"La Reine du Silence" a obtenu le Prix Médicis 2004.

(Y.Parisis)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK