Les archers n'iront pas au bois!

Il montait à cheval mais un jour son dos ne l'a plus supporté. Il a donc changé de sport. Aujourd'hui, et depuis quatre ans, Dominique s'adonne au tir à l'arc. Depuis février 2010, il a même créé son club chez lui à Leers-et-Fosteau près de Binche.

Le tir à l'arc comporte différentes disciplines: le tir sur cibles rondes en salle ou en extérieur, le tir sur poster de gibier, le tir en 3D sur sculptures animales ou encore la chasse, mais cette dernière est interdite en Belgique. Enfin il y a aussi le "field" ou "tir en campagne". C'est une discipline ancestrale dont l'origine remonte au Moyen-âge. C'était à l'époque une manière d'entraîner les troupes d'archers du seigneur à l'art de la guerre. Le principe: on place des cibles au sol dans divers endroits en campagne, que ce soit dans les champs, sur les chemins ou dans les bois. L'intérêt est de pratiquer le tir dans des circonstances variées, en tenant compte des reliefs, des températures, de l'humidité et du vent bien entendu. Le field est une discipline reconnue mondialement et pratiquée un peu partout dont chez nous.

Dominique aimerait donc tout naturellement s'entraîner avec ses copains dans le bois des Agaisses situé derrière chez lui. Mais pas question, dit le département Nature et Forêts de la Région wallonne. Le bois est en zone forestière au plan de secteur et c'est incompatible avec une activité sportive quelle qu'elle soit. Pourtant, nous répond Dominique, "le bois est accessible aux piétons, cyclistes et cavaliers". "Oui, car dans ce cas, il s'agit de circulation", nous répond Philippe Blerot, inspecteur général au DNF. "Il ne s'agit pas d'activité. On est dés lors sous une autre réglementation". Autrement dit, les archers de Leers-et-Fosteau peuvent passer dans le bois mais ne peuvent pas décocher une flèche. Par contre, ils peuvent se renseigner auprès de leur commune, Thuin, pour connaître les endroits possibles, car tous les bois ne sont pas en zone forestière. Certains se trouvent en zone d'activité de loisir, par exemple, et dans ce cas pas de souci.

Mais, concernant le bois des Agaisses, tout n'est pas perdu: le DNF permet, sous certaines conditions, l'organisation d'évènements occasionnels dans les bois en zone forestière: un concours durant une journée sur l'année par exemple. Mais en aucun cas il ne s'agit d'un droit.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK