"Les aliments avec édulcorants ne peuvent pas être étiquetés 'sans sucre ajouté'"

Alors que des bagarres éclatent dans plusieurs magasins pour acheter de la pâte à tartiner bon marché, alors qu’un film ("Sugarland" de Damon Gameau) met en évidence les dangers d’une consommation excessive de sucre, Test Achat part au combat et dénonce l’illégalité des allégations "sans sucres ajoutés / no sugar added" apposées sur les emballages de produits contenant des édulcorants. 

Julie Frère, la porte-parole de Test-Achat était ce mercredi l’invitée d’Arnaud Ruyssen dans Soir Première. L’association de défense et protection des consommateurs a réalisé une étude sur les allégations nutritionnelles et ses conclusions sont sans appel : un grand nombre de produits, étiquetés " sans sucre ajouté " contiennent en fait des édulcorants. "Nous avons analysé des pâtes à tartiner, des biscuits, des tablettes de chocolat sur lesquels étaient apposées des indications sans sucre ajouté et qui contenaient pourtant des édulcorants. Or (et ce n’est pas uniquement l’avis de Test Achat, c’est aussi le point de vue défendu par le SPF Santé publique et la Commission européenne ) dès que l’on utilise le terme sans sucre ajouté, on ne parle pas seulement de sucre mais de denrées qui sont utilisées pour leur propriété sucrante…dans ce cas, l’utilisation de ce terme relève de l’illégalité".

Test Achat a contacté les cinq fabricants concernés par l’enquête. Quatre d’entre eux se sont engagés à modifier leurs emballages. Le cinquième, Sweet-Switch, dont la pâte à tartiner contient de la stevia, a quant à lui refusé. Test Achat a donc décidé de porter plainte auprès du SPF Santé publique. 


Si Test Achat lutte dans ce dossier, c’est évidemment pour le respect de la réglementation mais aussi pour informer les consommateurs sur la teneur calorique des produits qu’ils consomment. "Une des pâtes à tartiner de notre enquête contient tout autant de calories quand elle contient des édulcorants que sa version sucrée… Ce n’est pas parce qu’on a simplement remplacé le sucre par un édulcorant que le produit dans sa globalité va être plus sain" ajoute Julie Frère. 


Sans remettre en cause l’usage des édulcorants pour les personnes qui souffrent du diabète notamment, Test Achat prône pour une alimentation moins sucrée. Certaines marques s’y engagent déjà.

Remplacer le sucre par des édulcorants n’est pas une solution pour l’association de défense et protection des consommateurs.  L’objectif est d’éduquer, dès le plus jeune âge, à manger moins sucré. 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK