Les agences de voyages peinent à voir le bout du tunnel

Un chiffre d’affaires en chute libre, le personnel au chômage une bonne partie de l’année, le secteur du voyage a subi la crise de plein fouet. Si les agences accueillent de nouveau les clients depuis décembre, la reprise est timide. Certains voyageurs rêvent d’autres horizons, mais où se rendre et dans quelles conditions ? Les quelques réservations pour le ski ont bien souvent été annulées. Ce sont les vacances de printemps et d’été qui devraient déjà animer le secteur, mais pour l’instant, les voyageurs restent prudents.

Pour répondre aux interrogations des clients, les professionnels s’informent quotidiennement sur l’évolution régulière des mesures, chez nous et à l’étranger. Il faut également suivre les dossiers, les nombreux reports de 2020.

Beaucoup de travail, pour des revenus quasi inexistants, nous explique Damien Maréchal, agent de voyages à Juprelle. "Depuis le début du confinement, on n’a aucune rentrée parce que nous sommes commissionnés quand le client est parti".

L’arrivée du vaccin est accueillie avec soulagement par le secteur qui le perçoit comme une des clés pour sortir au plus vite de la crise et retrouver la confiance des voyageurs.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK