Les actions pour une meilleure qualité de l'air se multiplient dans les écoles

Les actions pour une meilleure qualité de l'air se multiplient dans les écoles
Les actions pour une meilleure qualité de l'air se multiplient dans les écoles - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Les actions de protestation à l'école pour une meilleure qualité de l'air organisées par le collectif Filter Café filtré prennent de l'ampleur. Vendredi, 86 écoles ont pris part au mouvement, dont 53 à Bruxelles. Dans le quartier Tivoli à Laeken, cinq écoles ont organisé une marche contre la pollution.

Près de 200 parents, élèves et professeurs des écoles Sainte-Ursule, Sint-Ursula, Collège Saint-Pierre, Tivoli et Leidstar ont pris part à la marche sous le slogan "pas d'azote, mais de l'oxygène".

Qualité de l'air médiocre dans 61% des écoles sondées

La marche avait lieu rue de Molenbeek, dans laquelle se trouvent trois écoles. La chaussée est fermée tous les vendredis à la circulation.

"On sent que des initiatives sont également prises au niveau politique par les ministres Weyts et Crevits, comme cette initiative concernant les rues où se trouvent des écoles, ce qui est formidable", estime Nadia Verbeeck de Filter Café Filtré.

Outre les 53 écoles bruxelloises, 21 établissements d'Anvers, sept de Gand, et cinq autres en Flandre ont participé à l'action pour demander une meilleure qualité de l'air.

Depuis le mois de mars, au lendemain d'une émission diffusée par la VRT qui présentait les résultats d'une étude sur la qualité de l'air, les actions dans les écoles se multiplient. "La qualité de l'air extérieur est 'médiocre, inacceptable ou mauvaise' dans 61% de 222 écoles sondées en Belgique", peut-on lire sur le site du collectif. Ce dernier demande que les rues où se trouvent les écoles soient définitivement fermées à la circulation et que la limite européenne soit de 20µg/m³ de NO2 (dioxyde d'azote) dans toutes les établissements, contre 40 actuellement.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK