Les accidents de travail encore en baisse dans le secteur privé

Les accidents de travail encore en baisse dans le secteur privé
Les accidents de travail encore en baisse dans le secteur privé - © Belga

Quelque 141 865 accidents du travail ont été enregistrés en Belgique dans le secteur privé en 2014, soit 5,7% de mois que l'année précédente, ressort-il du rapport statistique annuel du Fonds pour les Accidents du Travail (FAT) publié mardi.

La baisse, consécutive depuis quatre ans, s'explique par moins d'accidents tant sur le lieu du travail (-4,4%), que sur le chemin du travail (-13,1%).

On avait observé une chute importante du nombre d'accidents de travail lors de la crise de 2009, consécutive au ralentissement de l'économie. Depuis quatre ans, après une brève augmentation en 2010, la baisse est continue alors que l'emploi se maintient (+0,4% en 2014).

L'an dernier, 141 865 accidents ont été enregistrés en Belgique, dont 121 195 sur le lieu du travail, et 20 670 sur le chemin qui y mène. Dans 59 cas, l'accident a été mortel. Un tiers de ces accidents mortels sont survenus sur la voie publique, il s'agissait généralement d'accidents de la circulation.

Les chutes de hauteur constituent la deuxième cause des décès survenus pendant l'exécution du contrat de travail. Ici aussi, on note une baisse importante puisque les décès accidentels sont passés de 103 à 59 entre 2008 et 2014.

Selon la ministre des Affaires sociales, Maggie De Block, "la baisse du nombre d'accidents sur le lieu de travail est la conséquence des mesures de prévention et des initiatives efficaces prises par les entreprises et les services publics comme le Fonds des accidents du travail".

Concernant la baisse du nombre d'accidents sur le chemin du travail, elle peut également s'expliquer par un hiver particulièrement doux au cours duquel les accidents de la circulation et les glissades sur les trottoirs ont été moins nombreux, souligne le FAT.