Les abeilles des villes vont mieux que celles des champs

RTBF
RTBF - © RTBF

Les abeilles, aujourd'hui, sont menacées de disparition. Un "Sentier des Abeilles" vient d'être créé à Bruxelles. Installé dans le Jardin Botanique Jean Massart, à Auderghem, il emmène les visiteurs à la découverte des abeilles.

Les abeilles sont menacées de disparition. Il est urgent de réagir. Elles contribuent à près du tiers de l'alimentation humaine. Sans abeilles, plus de fruits, plus de graines, avec les conséquences catastrophiques que l'on peut imaginer sur la population mondiale.
Plusieurs travaux américains ont montré que la situation devient critique. Des camions entiers déplacent des ruches et les abeilles sont chargées de polliniser les vergers. Les causes de leur disparition ne sont pas uniquement les pesticides, ni seulement la raréfaction des coquelicots mais un ensemble de facteurs comme des parasites, champignons, bactéries ou virus. Il y a la pollution, la destruction de leur environnement, les pesticides...  

En Belgique, le CARI, Centre Apicole de Recherche et d'Information, à Louvain-la-Neuve suit de près l'évolution des populations d'abeilles et constate lui aussi une réelle diminution de leur nombre.

En France, le taux de surmortalité atteint 30 à 35%; en Europe, neuf Etats sur treize interrogés par l'Autorité européenne de sécurité alimentaire en 2006 et 2007 avaient déclaré une mortalité supérieure à 10% de leurs colonies.

350 espèces d'abeilles en Belgique 

Il y a, en Belgique, environ 350 espèces d'abeilles, dont la majorité est en difficulté, voire en voie d'extinction. Paradoxalement, on recense plus d'espèces d'abeilles sauvages dans nos villes que dans nos campagnes. Mieux: les abeilles citadines ne sont pas victime d'intoxication, elles se portent même très bien.

Bruxelles est une ville très riche en espaces verts avec ses parcs, forêts, jardins et autres avenues avec des arbres. La promotion de l'abeille domestique devrait se faire par l'installation de ruchers pédagogiques ou de parcours apicoles dans des espaces publics facilement accessibles à tous. 

La conservation des abeilles solitaires peut se faire simplement, par une multiplication et une protection de son habitat, ce qui consiste généralement à aménager de petits trous de diamètres différents dans tous les matériaux qui nous entourent (murs, arbres morts, panneaux de bois).

Bruxelles crée un "Sentier des Abeilles"

C'est pour mettre en évidence ce patrimoine naturel à protéger, qu'un "Sentier des Abeilles" vient d'être créé à Bruxelles.

Installé dans le Jardin Botanique Jean Massart, à Auderghem, le "Sentier des Abeilles" emmène les visiteurs à la découverte des abeilles et, plus largement, à la découverte  des relations qui lient l'homme à la nature.
Une ruchette vitrée permet, en toute sécurité, d'observer ce qui se passe dans la ruche, ainsi que le ballet incessant des butineuses qui vont et viennent de la ruche aux fleurs et des fleurs à la ruche. Un parcours à travers les différentes collections botaniques permet d'observer les abeilles au travail.
Adresse : Jardin Botanique Jean Massart, Chaussée de Wavre, 1850 à 1160 Bruxelles (Auderghem)

(M. Smekens)

http://www.apisbruocsella.be/
http://www.cari.be/accueil

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK