Les abeilles, bienvenues à Bruxelles

"Les abeilles se sentent mieux dans les villes plutôt qu'à la campagne", a expliqué le secrétaire général du EESC, Martin Westlake. "Elles y trouvent beaucoup de plantes, elles sont moins malades et elles produisent plus de miel."

L'association bruxelloise d'éducation à l'environnement et de sensibilisation à la nature urbaine, "Apis Bruoc Sella", contribue à l'installation de ruches à Bruxelles. "L'homme doit beaucoup aux abeilles", explique Marc Wollast, coordinateur et fondateur de l'association. "Elles jouent un rôle important dans la production de 75% de nos fruits et de nos légumes, et apportent leur contribution à de nombreux médicaments."

Les abeilles, sans lesquelles d'aucuns disent qu'il resterait quatre ans à l'humanité, ne sont pourtant pas choyées par la Commission. Cette dernière n'a pas interdit l'utilisation de pesticides mortels pour les abeilles lorsqu'elle en a eu l'occasion en mars dernier. Cette interdiction sera à nouveau sur la table à l'avenir et pourrait avoir un impact important sur la population des hyménoptères de tout le continent.

Pour information, des ruches sont également installées sur d'autres toits bruxellois, notamment sur le Thon Hotel, l'administration de Bruxelles-Ville et l'ULB.

BF et Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK