Les 85 plus riches ont autant que les 3,5 milliards plus pauvres

Les 85 plus riches au monde ont autant que les 3,5 milliards plus pauves
Les 85 plus riches au monde ont autant que les 3,5 milliards plus pauves - © Tous droits réservés

"La moitié la moins riche de la population mondiale possède la même richesse que les 85 personnes les plus riches du monde", c'est l'une des conclusions d'un rapport publié ce mardi par Oxfam International. L'ONG y dénonce l'augmentation rapide des inégalités sociales dans le monde.

Le rapport dénonce le fait que près de la moitié des richesses du monde est entre les mains des 1% les plus riches, tandis que 99 % du reste de la population mondiale se partagent l'autre moitié.

Cette richesse des 1% les plus riches est évaluée à 110 mille milliards de dollars ("110 trillions de dollars", tel qu'il est erronément traduit dans le rapport français), soit 65 fois la richesse totale de la moitié la moins riche de la population mondiale.

Un déséquilibre qualifié par l'association de "risque majeur pour les progrès humains" qui craint des "effets potentiellement irréversibles".

"Si rien n'est fait", estime Oxfam, "la mise à mal des institutions politiques se poursuivra et les Etats serviront principalement les intérêts des élites économiques, aux dépens des autres citoyens".

Les personnes réunies à Davos "peuvent inverser la progression galopante des inégalités"

La publication de ce rapport le jour même où s'ouvre, à Davos, le Forum économique mondial, n'est pas innocent.

"Les personnes réunies à Davos ont le pouvoir d'inverser la progression galopante des inégalités", affirme Oxfam qui demande des engagements. Parmi ceux-ci, une protection sociale et un travail décent pour tous avec un salaire minimum vital. L'ONG insiste également sur la lutte contre la fraude fiscale et le lobbying.

Pour elle, il faut se fixer cet ''objectif global de mettre fin aux inégalités économiques extrêmes dans tous les pays".

Tous les détails et conclusions de ce rapport en cliquant ici.

C. Biourge

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK