LED it be

Nous connaissons tous la LED depuis longtemps. C'est cette petite lumière qui nous prévient que le téléviseur est allumé ou que l'ampli de la sono est sous tension. En 1907 déjà, Henry Round, un assistant de Marconi, constate l'effet lumineux lié au passage d'électrons dans certaines matières. Mais il faudra attendre plus d'un demi-siècle pour exploiter la LED, d'abord comme témoin et puis comme source lumineuse dans les années 90.

LED est l'acronyme de Light Emitting Diod ou Diode Electroluminescente en français. Il s'agit d'une petite puce électronique émettant une lumière très intense de couleur bleue au départ que l'on tapisse d'une couche phosphorescente pour la rendre plus proche de la lumière blanche. La LED donne une lumière forte pour une consommation faible et une durée de vie incomparablement plus longue que l'ampoule incandescente classique ou même que l'ampoule fluo-compact. Jusqu'à 50.000 heures pour un rendement de 80 lumens par watt contre 1000 heures pour moins de 15 lumens par watt pour l'ampoule à filament. Et on peut imaginer que le rendement va encore augmenter dans les années à venir pour atteindre 200 lumens par watt d'ici à quelques années.

Mais la LED présente t-elle des dangers? Quelques études ont été menées, dont celle de l'agence nationale de sécurité sanitaire française (ANSeS). Elle a réuni des spécialistes de tous poils que ce soit dans le milieu médical ou des sciences de la physique. Les conclusions du rapport ne sont certes pas alarmantes mais elles mettent en garde les utilisateurs de ces lampes LEDs.

En résumé, la lumière bleue émise par la LED pourrait présenter des problèmes pour les personnes souffrant déjà de dégénérescence maculaire (du fond de l'oeil), ce qui est parfois le cas chez les personnes âgées et donc, pourrait accélérer ce phénomène. A éviter aussi, l'exposition des jeunes enfants à ces lumières car leur cristalin n'est pas encore complètement formé pour filtrer cette lumière. De plus, la LED est très brillante vu la haute intensité émise par une toute petite surface de parfois un millimètre carré. De quoi provoquer des éblouissements.

Pour se protéger de ces problèmes il est préférable d'acheter des LEDs de lumière chaude (plus orangée) qui filtrent la lumière bleue et de toute manière de ne pas les fixer en direct. Mieux vaut les utiliser en indirect, au détriment de l'intensité mais au bénéfice de la santé.

Une nouvelle génération de lampes pointe sont nez: la OLED pour LED organique. Il s'agit ici de surfaces éclairantes. Une réponse très probable au problème d'éblouissement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK