Le zoo de Chester diffuse de rares images de pangolins géants

Un pangolin dans une cage de l'ONG Save Vietnam Wildlife (SVW) qui gère un programme de conservation pour ce mammifère menacé, dans la province septentrionale de Ninh Binh au Vietnam le 21 octobre 2016
Un pangolin dans une cage de l'ONG Save Vietnam Wildlife (SVW) qui gère un programme de conservation pour ce mammifère menacé, dans la province septentrionale de Ninh Binh au Vietnam le 21 octobre 2016 - © HOANG DINH NAM

Le zoo de Chester (nord-ouest de l'Angleterre) a publié mercredi de rares images montrant des pangolins géants, l'espèce la plus touchée par le commerce illégal d'animaux dans le monde.

Ces images montrent les animaux évoluer dans leur habitat naturel, dans la réserve de Ziwa, en Ouganda, où le zoo de Chester effectue une mission d'étude. L'un des enregistrements montre un pangolin saisissant un arbre avec ses griffes, assis sur sa puissante queue.

Nocturne, rare, timide

"Le pangolin géant est une espèce magnifique, mystérieuse et tout à fait fascinante, mais son étude est extrêmement difficile. Étant nocturnes, rares et très timides, ce n'est qu'avec les nouvelles technologies telles que les caméras de surveillance à haute sensibilité que nous pouvons en apprendre davantage sur la façon dont ils vivent et interagissent entre eux et avec leur environnement", a déclaré Stuart Nixon, un responsable du programme de recherche du zoo, sur le site internet de l'établissement.

"Faute de pangolins géants dans les zoos ou les parcs safari dans le monde, tous nos efforts de conservation doivent se concentrer sur leur sauvegarde dans la nature. La course est lancée contre les réseaux criminels qui ne valorisent que les pangolins morts", a-t-il ajouté.

Commerce illégal d'écailles

En Malaisie, la police et des défenseurs de l'environnement ont ainsi annoncé mardi la saisie de près de 30 tonnes de pangolin, soit un butin de quelque deux millions de dollars, au cours d'un raid dans une usine et un entrepôt.

Fin janvier, les autorités ougandaises avaient quant à elles annoncé la saisie de centaines d'écailles de pangolin dissimulées dans des troncs d'arbre.

Le pangolin, un fourmilier à longue queue, est une espèce protégée et le seul mammifère recouvert d'écailles. Celles-ci sont très prisées en Chine et au Vietnam où elles sont considérées comme un remède pour de multiples affections tandis que la viande des pangolins est recherchée par les gourmets.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK