Le vélo cargo, un moyen de transport de plus en plus prisé par les entreprises

La Centrale de soins et de services à domicile de Bruxelles utilise depuis peu des vélo cargo
La Centrale de soins et de services à domicile de Bruxelles utilise depuis peu des vélo cargo - © Tous droits réservés

Chaud devant, laissez passer le vélo cargo. Le vélo cargo est un vélo qui permet de transporter de grandes charges à l’aide d’une remorque par exemple. En ville, ce type de transport devient une alternative de plus en plus prisée, que ce soit pour se faufiler facilement dans les bouchons, ou pour être plus vert dans ses déplacements. Et le phénomène ne touche pas que les particuliers. Les entreprises utilisent également le vélo cargo.

C’est le cas de la Centrale de soins et de services à domicile de Bruxelles. Elle expérimente la livraison de repas à domicile via les vélos cargos, comme l’explique Céline Mercier, responsable communication auprès du CSD. "On a des bénéficiaires qui habitent dans le centre-ville, et avec les contraintes du piétonnier, de la mobilité, et la congestion automobile, ça devenait très compliqué d’arriver jusque chez eux."

Proximus teste aussi ces vélos pour la livraison des appareils télécoms dans ses magasins. La marque "l’Oréal" s’y met aussi et recourt au vélo cargo pour livrer des shampoings professionnels aux coiffeurs de la capitale, malgré les contraintes. "Il y a un certain nombre de challenges. Le premier est qu’il faut un certain nombre de points de stockage, là où on fait la ramasse de nos colis, qui soient relativement proches de nos points de livraison. Par contre, de l’autre côté, l’opportunité est que la livraison est beaucoup plus rapide, malgré la limite de poids qui est emmené par le vélo", souligne le Directeur des opérations chez l’Oréal Belgilux, Florian Delagoutte.

Ces entreprises feront bientôt un bilan de l’expérience. Si elle est concluante, les livraisons à vélo cargo devraient se multiplier dans les grandes villes belges.

Reportage du Jt sur l’utilisation du vélo-cargo (18 septembre dernier)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK