Le triste destin de vos cadeaux de Noël : 1 sur 4 sera revendu sur un site de seconde main

Si vous avez passé du temps à la recherche du cadeau idéal ou que vous avez opté pour la surprise plutôt que de vous en tenir à une liste établie, cela n’aura peut-être pas eu l’effet escompté. En effet, comme chaque année les plateformes de vente entre particuliers connaîtront un pic d’activité au lendemain des fêtes. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par Dedicated pour Mondial Relais, leader de la distribution de colis.

De nouvelles habitudes de consommation

Si l’e-commerce est devenu au fil des ans, un outil privilégié de consommation, les sites de vente de particuliers à particuliers ne sont pas en reste. A titre d’exemple, la plateforme Vinted, un des leaders sur le marché a débarqué en Belgique en mai 2019 et comptabilisait, en septembre dernier, déjà 700.000 membres. Le succès s’explique par la facilité d’utilisation notamment, quelques clics, une description et une photo bien choisie et le tour est joué.


►►► Lire aussi : la folie Vinted : comment expliquer le phénomène ?


Mais cela s’explique aussi par le fait, que les Belges sont très friands de ce type de consommation. Au moins, "38% de la population belge achètent au moins une fois par mois sur des plateformes en ligne de particulier à particulier", explique Mondial Relay dans un communiqué.

Alors forcément, lorsqu’un cadeau de Noël n’est pas du goût de la personne à qui il était destiné, il y a fort à parier qu’il finira sur l’un de ces sites. "Le canal idéal pour revaloriser des cadeaux qui n’ont pas séduit", ose même Mondial Relay. A raison puisque "12% des personnes sondées avouent avoir déjà revendu un cadeau de fin d’année ; ils sont 16% parmi les 18-34 ans, 17% parmi les 35-54 ans, et 26% par les acheteurs/vendeurs réguliers sur internet".


►►► Lire aussi : le succès fulgurant des vêtements de seconde main en ligne


 

Les bides de Noël

Si c’est un peu tard pour cette année, notez peut-être pour 2020 que parmi les cadeaux à éviter, comprenez qui se retrouvent majoritairement revendus, on retrouve "les jeux de société (29%), les livres (23%) et même les parfums (25%)".

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK