Le système Covax, pour une répartition équitable des vaccins covid-19, mobilise 2.4 milliards de dollars supplémentaires

Le système Covax, créé pour une distribution équitable des vaccins anti-Covid, a mobilisé mercredi 2,4 milliards de dollars supplémentaires, mais reste plombé par le manque de doses disponibles qui l'empêche de fonctionner à plein régime.

Les fonds —collectés lors d'un sommet virtuel co-organisé par le Japon et l'Alliance du Vaccin (Gavi) — permettront à l'organisation d'obtenir 1,8 milliard de doses de vaccins pour les pays à faible revenu participant au mécanisme Covax.

Les vaccins, qui seront livrés en 2021 et début 2022, permettront de protéger près de 30% de la population dans 91 pays pauvres. Cela correspond à environ la moitié de la population adulte, selon Gavi.

L'Inde recevra 20% des doses

Un pays supplémentaire, l'Inde, recevra 20% du total des doses disponibles "en raison de sa taille", a expliqué le directeur exécutif de Gavi, le Dr Seth Berkley, en conférence de presse.

"Je suis très heureux d'annoncer que, collectivement, nous avons obtenu près de 2,4 milliards de dollars aujourd'hui, ce qui porte la contribution totale à près de 9,6 milliards pour l'achat de vaccins", a déclaré le président du Conseil d'administration de Gavi, José Manuel Barroso, à l'issue du sommet, qui a rassemblé États, secteur privé et société civile.

Les donateurs se sont aussi engagés à verser 775 millions de dollars pour la livraison des vaccins.

En outre, cinq pays se sont engagés à donner plus de 54 millions de doses de vaccin aux pays à faible revenu, notamment par le biais de Covax, ce qui porte le nombre total de doses partagées à plus de 132 millions.

Nous sommes à vos côtés jusqu'à l'éradication de cette pandémie

A l'occasion du sommet, la présidente de la Commission Ursula von der Leyen a assuré du soutien de l'UE à Covax: "Nous sommes à vos côtés jusqu'à l'éradication de cette pandémie, partout."

"La pandémie mondiale a montré à quel point notre monde est interconnecté, interdépendant et fragile - et si nous ne le savions pas déjà, nous savons désormais que notre réponse collective aux crises mondiales est cruciale pour notre avenir collectif", a assuré pour sa part la vice-présidente des États-Unis, Kamala Harris.

Au 31 mai, Covax avait livré 77 millions de doses dans 127 pays et territoires. Bien moins que prévu. A la fin juin, il lui en manquera 190 millions, avaient averti ses organisateurs le 27 mai.

"Nous restons profondément préoccupés par les perturbations à court terme auxquelles nous sommes confrontés", a souligné M. Berkley mercredi.

Covax: JT 31/05/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK