Le supporter de Malines qui avait proféré des insultes racistes à un joueur de Charleroi a été condamné

Marco Ilaimaharitra quitte le terrain en pleurs après des propos racistes lors de KV Mechelen -  Sporting Charleroi, le dimanche 3 novembre 2019 à Malines
Marco Ilaimaharitra quitte le terrain en pleurs après des propos racistes lors de KV Mechelen - Sporting Charleroi, le dimanche 3 novembre 2019 à Malines - © YORICK JANSENS - BELGA

Le tribunal correctionnel de Malines a condamné mercredi à une peine de travail de 65 heures et une interdiction de stade de trois ans un supporter du club de football KV Malines pour incitation à la haine et à la discrimination. Le quadragénaire avait proféré des insultes racistes envers un joueur du Sporting de Charleroi, Marco Ilaimaharitra, lors d'un match le 3 novembre dernier.

Le joueur de Charleroi s'était plaint auprès de l'arbitre assistant de ces insultes racistes mais l'arbitre n'avait rien vu et Marco Ilaimaharitra avait écopé d'une carte jaune. À la fin du match, le joueur avait quitté le terrain en larmes. Quelques jours plus tard, le prévenu avait été identifié par deux témoins.

L'homme nie être raciste et avait demandé l'acquittement.

Le tribunal en a décidé autrement, se basant sur la déclaration de deux témoins et du joueur, qui a expliqué que l'homme avait fait le salut hitlérien à son encontre à trois reprises, en criant "Sieg Heil". Le joueur vient de France et a des origines malgaches.

Le prévenu a été condamné à une peine de travail de 65 heures et une interdiction de stade de trois ans. Durant ce temps, il n'est plus autorisé à pénétrer dans un périmètre d'un kilomètre d'un stade de football. Le club de Malines a également interdit l'homme de stade pendant 17 mois.

Le quadragénaire a déjà eu trois interdictions de stade, notamment parce qu'il avait craché sur un joueur de l'équipe adverse.

M. Ilaimaharitra ne s'était pas porté partie civile.

Journal télévisé 04/11/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK