Le sexe sans préservatif revient à la mode

RTBF
RTBF - © RTBF

Le sexe sans capote, c'est cool? Oui, si l'on en croit l'hebdo flamand Humo qui constate que la problématique du sida ne concerne plus guère. On parle même de lassitude du préservatif, alors même que le nombre de nouveaux cas de sida n'a jamais été aussi élevé en Belgique.

Chaque jour, trois personnes sont atteintes du sida en Belgique. C'est plus que jamais mais cela n'empêche: la capote n'a plus la cote. Les gens s'en lassent. Certains trouvent même cela à la page de ne pas l'employer. Or le condom reste la protection par excellence, efficace contre toutes les maladies sexuellement transmissibles.

La tendance au sexe à nu semble surtout gagner du terrain dans les milieux homos. Pour les experts, il y a banalisation du sida: il ne fait plus peur comme il y a une dizaine d'années. La maladie est aussi de plus en plus souvent considérée comme une affection chronique avec laquelle on peut vivre.

Inguérissable

Le docteur Ludwig Apers de l'Institut de médecine tropicale confirme en partie : on n'en est plus aux cocktails de médicaments pour soigner les patients du sida, une petite pilulle par jour suffit à contrôler le virus. Mais il met aussi en garde contre cette vision réductrice : les malades doivent subir plusieurs examens par an et surtout, le sida reste une maladie inguérissable qui demande une attention constante.

Les autres maladies sexuellement transmissibles, hépatite C et syphillis, sont loin d'être éliminées. Elle sont même en augmentation à cause de la baisse de l'utilisation du préservatif, remarquent les spécialistes.

JFH avec deredactie

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK