Le salon du Bourget 2011, bon cru pour les affaires comme pour le public

Le salon du Bourget 2011, bon cru pour les affaires comme pour le public
Le salon du Bourget 2011, bon cru pour les affaires comme pour le public - © Belga

Le salon aéronautique du Bourget, près de Paris, ferme ses portes dimanche sur un bilan commercial exceptionnel pour Airbus grâce à son avion A320 Neo, tandis que le public s'est déplacé en nombre pour admirer les ballets aériens.

L'avionneur européen a réalisé le meilleur salon de son histoire avec 730 commandes, qui représentent 72 milliards de dollars sur le papier.

Ce salon du Bourget - qui se tient tous les deux ans en alternance avec celui de Farnborough en Grande-Bretagne - a culminé jeudi avec une gigantesque commande de la compagnie à bas coûts malaisienne AirAsia pour 200 exemplaires de l'A320 Neo.
Ce contrat, le plus gros jamais passé en nombre d'appareils, illustre le succès de ce moyen-courrier doté de nouveaux moteurs, qui sera livré aux compagnies à partir de 2015 avec la promesse de 15% d'économies de carburant.

Boeing annonce des ventes pour un montant indicatif de 22 milliards de dollars

Le succès d'Airbus témoigne aussi de la reprise du marché, tiré surtout par le dynamisme du trafic aérien en Asie (derrière AirAsia, la deuxième plus grosse commande passée chez Airbus émane de IndiGo, une compagnie indienne).

L'américain Boeing a, comme à son habitude, été plus discret concernant ses performances commerciales, annonçant tout de même 142 ventes pour un montant indicatif de 22 milliards de dollars. Il était venu en force avec son nouveau quadriréacteur 747-8 et le long-courrier 787 Dreamliner, qui doit enfin être livré en août ou septembre à son client de lancement All Nippon Airlines (ANA).

Ju. Vl et Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK