Le réacteur de Doel 3 pas relancé avant samedi

Le réacteur nucléaire de Doel 3 pourrait être relancé samedi, selon une nouvelle estimation de l'exploitant Electrabel.

Les préparatifs en vue de ce redémarrage prennent plus de temps que prévu. Mais selon la porte-parole d'Electrabel, ce n'est en rien "anormal".

Le second réacteur mis à l'arrêt également en raison de microfissures, Tihange 2, a déjà été relancé lundi soir.

Le 17 novembre dernier, l'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) avait autorisé Electrabel à procéder au redémarrage des réacteurs de Tihange 2 et Doel 3.

Les deux réacteurs étaient à l'arrêt en raison d'incertitudes quant à leur sûreté étant donné la présence de microfissures dans les cuves en acier. Elles avaient été découvertes sur les cuves des deux réacteurs à l'été 2012, lors d'un arrêt planifié pour leur maintenance. Une enquête approfondie avait permis de déterminer qu'il s'agissait d'un "problème de cloquage dû à l'hydrogène survenu lors du forgeage de l'acier des anneaux composant la cuve". Après un premier redémarrage en mai 2013, les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 avaient à nouveau été mis à l'arrêt par sécurité en mars 2014 afin d'effectuer des tests complémentaires en raison de résultats inattendus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK