Le projet SAPOLL boucle quatre ans de sensibilisation à l'importance de la pollinisation

Le projet SAPOLL boucle quatre ans de sensibilisation à l'importance de la pollinisation
Le projet SAPOLL boucle quatre ans de sensibilisation à l'importance de la pollinisation - © Tous droits réservés

Le projet SAPOLL (SAuvons nos POLLinisateurs) a été lancé le 1er avril 2016 avec pour but de mettre en place un plan d'action pour la conservation des pollinisateurs sauvages de la zone transfrontalière France-Wallonie-Flandre. Projet Interreg, financé à 50% par le Fonds Européen de Développement Régional (Feder), il vient de se clôturer ce 31 mars 2020, rappelle jeudi un communiqué de l'UMons.

Huit structures partenaires et 10 structures associées ont œuvré de concert dans le cadre de ce projet. En Belgique, les principaux protagonistes sont l'université de Mons, Natagora, l'université de Liège Gembloux-Agro-Bio Tech et Natuurpunt Studie.

Plusieurs centaines d'espèces réparties en trois groupes (abeilles, syrphes et papillons) participent à la pollinisation des plantes à fleurs sauvages et cultivées. Ces espèces subissent les conséquences d'une activité humaine croissante et globalement négative. D'où l'importance d'une organisation transfrontalière qui permette de mener des actions coordonnées.

Il était aussi important de sensibiliser et de conscientiser la population et d'initier des actions concrètes (230 actions de sensibilisation touchant plus de 45.000 personnes). Près de 600 personnes ont ainsi été formées à l'identification des groupes d'abeilles et syrphes. SAPOLL a aussi permis de développer un réseau transfrontalier de plus de 1.000 jardins refuges pour les pollinisateurs.

Plus de de 850.000 données ont été recueillies en une base de données partagée.

Un Plan d'Action transfrontalier SAPOLL, pierre angulaire du projet, a été concocté. Il doit faire office de catalyseur de futures actions et innovations pour les 10 prochaines années (2019-2029) par le biais de 35 actions dédiées à l'amélioration des connaissances, le partage de celles-ci et la sensibilisation et au fait de favoriser les pollinisateurs par le biais d'actions concrètes.

 


Belga