Ce qui change en février: bières et transports plus chers, permis B

Illustration chez AB InBev
3 images
Illustration chez AB InBev - © ERIC LALMAND - BELGA

Au 1er février, plusieurs changements vont s'opérer et pourraient légèrement influencer vos habitudes de consommation. Et la réglementation relative au permis de conduire B est modifiée à partir du 3 février.

Le prix de la bière augmente ce 1er février. Les brasseurs AB InBev et Alken-Maes augmentent en effet leurs tarifs à cette date. Chez AB InBev, qui produit notamment la Jupiler, la Stella Artois, la Hoegaarden et la bière d'abbaye Leffe, le prix de la pils est adapté d'environ 1,5 centime d'euro par verre en moyenne.

Chez Alken-Maes, une hausse de prix de 1,5 centime par verre de bière et un peu plus pour les bières spéciales interviendra au 15 février. Numéro deux sur le marché belge, Alken-Maes produit les bières Cristal, Maes, Grimbergen et Affligem.

STIB, TEC et SNCB augmentent leurs tarifs

La mobilité a un prix et les tarifs des transports en commun ont tendance à augmenter. STIB, TEC et SNCB ont annoncés des prix revus à la hausse et il va donc falloir débourser plus pour circuler. La SNCB veut également lutter contre les fraudes au supplément Diabolo ,elle envisage d’installer des portiques à l'entrée de la gare de Brussels Airport.

Oblitérer son titre de transport, un geste qui va dans quelques jours couter plus cher. Dés samedi, si on décide de prendre le train pour Liège, au lieu de couter 14,5 euros, le ticket sera vendu à 14,80 euros.

A la STIB, on est aussi confronté à une augmentation et le ticket passe de 2 euros à 2,10 euros. Les TEC n'échappent pas non plus aux augmentations et le prix du billet horizon, pour voyager pendant une heure dans la Wallonie, reviendra dorénavant à trois euros.

Téléphonie mobile: introduction du "bill-shock"

Une meilleure information devra être fournie aux consommateurs en matière de téléphonie mobile dès ce 1er février. A cette date, seront ainsi introduits le "bill-shock", un avertissement gratuit lorsque le forfait abonnement est dépassé, et l'indication sur la facture de la consommation réelle de données.

La réglementation relative au permis de conduire B plus stricte

La réglementation relative au permis de conduire B est modifiée à partir du 3 février en application d'un arrêté royal du 4 décembre 2013.

Après deux échecs à l'examen théorique de catégorie B, les candidats devront dorénavant obligatoirement suivre 12 heures de cours théoriques alors qu'auparavant le nombre d'essais était illimité.

La validité des permis de conduire avec et sans guide reste elle inchangée: 18 mois sans guide et 36 mois avec guide. La nouvelle réglementation prévoit cependant des dispositions plus strictes pour les guides et passagers.

Les guides devront ainsi être obligatoirement mentionnés sur le permis de conduire provisoire de 36 mois. Par ailleurs, le titulaire d'un permis de conduire provisoire B avec guide ne pourra être accompagné que par son ou ses guides (maximum 2) ou par un instructeur de conduite breveté. Il ne pourra donc plus transporter un autre passager. De son côté, le titulaire d'un permis de conduire provisoire sans guide ne pourra être accompagné que de maximum deux personnes (contre une auparavant) qui devront répondre à des conditions plus strictes.

En cas d'expiration du délai de validité de leur permis provisoire, les candidats auront l'obligation de suivre 6 heures de cours pratiques.

Toujours en cas d'expiration et pour éviter les abus, un nouveau permis provisoire ne pourra être obtenu qu'après un délai de 3 ans. Les candidats pourront donc uniquement passer l'examen pratique via l'école de conduite agréée sur présentation de divers documents (notamment le certificat de l'école de conduite attestant des 6 heures d'enseignement pratique).


M.B. et Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK