Revenu en grâce à la Cour, le Prince Laurent était au Te Deum

Le prince Laurent au Te Deum
Le prince Laurent au Te Deum - © RTBF

En ce jour de fête du Roi, tous les regards se tournent vers un prince : Laurent est de retour dans les cérémonies et festivités officielles. Mais l’enfant terrible de la famille royale doit désormais se plier à quelques règles de bonne conduite.

Dès son arrivée, le prince Laurent a embrassé ses proches au pied de la cathédrale Saint Michel et Gudule en compagnie de la princesse Claire. Il n’était plus le bienvenu aux côtés de sa famille, depuis la mi-février; on se souvient d'ailleurs de son absence aux cérémonies officielles de la fête nationale. Pour les inconditionnels de la famille royale, sa présence est un juste retour des choses.

Dans l'assemblée du Te Deum, plusieurs représentants politiques étaient présents. Et c'est justement au monde politique que Monseigneur Léonard a décidé de s'adresser en évoquant la crise financière et économique qui secoue le monde : "dans ce contexte politique, nous prions pour tous nos responsables politiques belges et européens afin qu’ils puisent sagesse, inspiration et courage dans leur foi ou dans les valeurs humanistes transcendantes auxquelles ils souscrivent".

A la sortie, princes et princesses sont allés à la rencontre du public, parfois très jeune, mais le prince Laurent n’a manifestement pas souhaité s'exprimer devant la presse sur son retour en grâce.

Seul coup d'éclat de la cérémonie : la provocation d’antiroyalistes rapidement maitrisés par la police.

Le prince Laurent tance un journaliste

Le prince Laurent a manifesté une nouvelle fois une certaine amertume envers la presse et un journaliste en particulier, au cours des cérémonies en la cathédrale des Saints Michel et Gudule puis au Palais de la Nation, à Bruxelles.

Le Prince s'en est pris à plusieurs reprises au journaliste de La Libre Belgique Christian Laporte. Le matin au pied de la cathédrale, alors que ce dernier demandait à Laurent: "ça va Monseigneur?", il se voyait rétorquer un cinglant "non pas avec vous!".

En fin de journée, après la photo de famille lors de la cérémonie au Palais de la Nation, le Prince a encore pris Christian Laporte à partie au détour d'un escalier, lui reprochant d'avoir "répandu des informations fausses afin de lui nuire", a rapporté le journaliste à l'agence Belga.

I.L. avec Sylvia Falcinelli et Belga

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK