Le président allemand enjoint l'UE à partager des doses de vaccins avec les pays pauvres

Le président allemand enjoint l'UE à partager des doses de vaccins avec les pays pauvres
Le président allemand enjoint l'UE à partager des doses de vaccins avec les pays pauvres - © Tous droits réservés

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier affirme qu'une fois un vaccin contre le Covid-19 disponible, l'Europe devrait allouer une portion des stocks de doses aux nations les plus pauvres pour y contribuer à la vaccination des soignants de première ligne.

"L'Allemagne et l'Europe devraient désormais envoyer un signal politique qu'elles sont prêtes à renoncer à une partie de leurs quotas dès le début, par exemple pour protéger le personnel soignant dans les pays les plus pauvres au plus vite", enjoint M. Steinmeier dans un article d'opinion publié dans le média allemand Tagesspiegel.

La semaine dernière, la Commission européenne a approuvé formellement un accord-cadre avec les sociétés Biontech et Pfizer pour plus de 300 millions de doses d'un vaccin, alors que les tests cliniques pour celui développé par ces entreprises se montrent encourageant.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK