Le plafond de revenus pour obtenir une aide du fonds social "chauffage" revu à la hausse

Le plafond pour une aide pour payer son mazout de chauffage revu à la hausse
Le plafond pour une aide pour payer son mazout de chauffage revu à la hausse - © Belga

Remplir la cuve à mazout ou faire le plein de pétrole lampant pour se chauffer, un geste qui coûte cher et qui représente un gros effort financier pour les ménages aux revenus les plus faibles.

Chaque année, 90.000 foyers demandent de l’aide pour payer leur facture. Ce nombre devrait augmenter dès à présent car depuis le 1er juillet dernier, le montant brut imposable en dessous duquel un ménage entre en ligne de compte pour prétendre à une intervention du Fonds social chauffage a été revu à la hausse, de 2%, indique ce jeudi L’Avenir.

Il s’agit d’une augmentation, en montant brut imposable, de 19.105,58 euros pour un ménage (contre 18.730,66 euros avant), avec une majoration par personne à charge de 3536,95 euros. Soit "une augmentation qui correspond à l’indexation", note Luc Vandormael, président de la Fédération des CPAS de Wallonie.

Cela signifie que des personnes qui étaient juste au-dessus du plafond de rémunérations et ne pouvaient donc pas prétendre à une intervention du Fonds, pourront désormais en bénéficier, comme le confirme Véronique Laurent, adjointe à la direction du Fonds Social Chauffage : "Parfois, cela se joue à 50, 100 ou 150 euros, pour que les personnes ne puissent pas en bénéficier. Maintenant, avec l’indexation du premier juillet, lors des premières livraisons après cette date, c’est le nouveau montant qui est pris en application. Donc, oui, forcément, il y a des ménages à faibles revenus qui pourront profiter de cette allocation ".

210 euros par an

Le fonds social chauffage intervient pour maximum 1500 litres par an qui peuvent être pris en plusieurs fois… Le montant remboursé plafonne, lui, à 210 euros… Une aide bénéfique qui passe par les CPAS, comme le précise Karine Lalieux, Présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles : " L’assistante sociale va regarder si vous correspondez aux critères, c’est-à-dire si vous ne dépassez pas le plafond pour pouvoir accéder à ce fonds de chauffage, donc pour aider à payer votre mazout. Après, c’est une analyse individuelle. Une fois que vous correspondez aux critères, vous rentrerez vos factures et vous aurez votre réduction ".

L’intervention du Fonds social Chauffage se limite toutefois à certains produits, explique Véronique Laurent, Adjointe à la direction du Fonds : " le mazout, qu’il soit à la pompe ou livré en citerne, le propane de gaz en vrac, livré uniquement en citerne, donc pas les bouteilles ni le butane et le pétrole lampant de type C ". Il n’y a pas d’intervention pour l’achat de pellets, de bois de chauffage ou de gaz de ville.

Le fonds social Chauffage est financé pour 35% par une cotisation sur le mazout et pour 65% par l’État fédéral. L’aide financière du Fonds est de 0,14 euro par litre pour 1500 litres maximum. Soit 210 euros par an. L’équivalent des 1500 litres ne doit pas être acheté en une fois et peut s’étaler sur plusieurs livraisons. Le plafond de 210 euros s’applique à tous les types de combustibles pris en considération par le Fonds.
 

Après avoir connu des pics il y a cinq ou six ans, le nombre de bénéficiaires est stable et plafonne à environ 90.000 ménages en Belgique. En 2019, depuis le 1er janvier, 55.000 personnes ont déjà fait appel au Fonds social Chauffage.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK