Le permis de conduire fête ses cinquante ans en Belgique

Cela remonte à une époque que les moins de cinquante ans ne peuvent connaître. Celle où aucun permis n'était nécessaire pour avoir le droit de conduire une voiture. Résultat: 1000 morts par an sur nos route alors que la circulation reste limitée.

Dès 1967, le permis de conduire est donc instauré. Mais pour l'obtenir, pas besoin de passer le moindre test. Il suffit d'aller le demander à l'administration communale. Un nouveau pas est franchi le 1er janvier 1969. Désormais tout nouveau conducteur devra réussir un examen théorique sur le code de la route avant de décrocher le papier rose.

Zéro de conduite

Comme la sécurité ne s'améliore pas vraiment sur nos routes, un examen pratique entre en vigueur en 1977. L'obtention du permis de conduire se complexifie. Le nombre de véhicules en circulation ne cesse d'augmenter. Mais la courbe des décès diminue progressivement. Grâce à une meilleure connaissance du code de la route d'une part, à une meilleure maîtrise du véhicule mais  surtout, grâce à l'amélioration des véhicules.

Arrivée de la ceinture de sécurité, des airbags, du système de freinage ABS, des carrosseries prédéformées pour atténuer les chocs. Les conséquences d'un accident sont de moins en moins graves.

Du coup, alors que le nombre de voitures en circulation a triplé sur nos routes par rapport à 1969, le nombre de tué à, lui, été divisé par deux, pour tourner autour des 600 l'an dernier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK