Le Parlement européen approuve la réforme du droit d'auteur

Le Parlement européen a voté en faveur de la très sensible réforme du droit d'auteur, objet d'une bataille sans précédent entre artistes et éditeurs de presse d'une part, et géants du web d'autre part.

"La voix culturelle de l'Europe est en danger", avait alerté de nombreux artistes

En juillet dernier, le Parlement européen avait rejeté le texte. Réunis en plénière à Strasbourg, les eurodéputés ont avalisé une nouvelle version. Plus de 250 amendements ont été déposés. 

Le principal objectif est de moderniser le droit d'auteur à l'ère de la révolution du numérique. Le principe de la réforme est d'inciter les plateformes, comme YouTube, détenu par Google, à mieux rétribuer les créateurs de contenus (article 13), mais aussi de créer un nouveau "droit voisin" pour les éditeurs de presse (article 11), qui doit permettre aux éditeurs de presse de se faire rémunérer lors de la réutilisation en ligne de leur production.

Ce vote ouvre la voie aux négociations avec le Conseil de l'UE (représentant les 28 États membres, déjà parvenus à un compromis le 25 mai) et la Commission européenne, afin de s'entendre sur un texte définitif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK