Selon le Pape, la pédophilie concerne 2% des prêtres, évêques et cardinaux

Le Pape dit que "comme Jésus, il utilisera le bâton contre les prêtres pédophiles"
Le Pape dit que "comme Jésus, il utilisera le bâton contre les prêtres pédophiles" - © ALBERTO PIZZOLI - BELGAIMAGE

Dans une interview à La Repubblica, François condamne les violences sexuelles contre les enfants, qualifiées de "lèpre" dans l'Eglise. Il estime que la pédophilie concerne 2% du clergé - prêtres mais aussi évêques et cardinaux, citant des chiffres donnés par ses services. Le pape François promet aussi des "solutions" à la question du célibat des prêtres, mais "cela prendra du temps", dit-il. Le pape ne donne pas plus de détails sur ces solutions.

"La pédophilie est une lèpre qui existe dans l'Eglise et touche même les évêques et cardinaux" : cette déclaration est issue de l'interview accordée par le Souverain Pontife au fondateur du quotidien de gauche La Repubblica, Eugenio Scalfari, 90 ans, journaliste et intellectuel athée.

L'interview aborde le pontificat de François, entamé il y a un peu plus d'un an, du concile Vatican II terminé il y a 50 ans, du monde moderne et de la figure de Jésus.

Le Saint-Père aborde longuement les thèmes de la pédophilie et de la mafia. "S'attaquer à un enfant, dit-il, est d'autant plus terrible et immonde que d'après les données à ma disposition, une grande partie de ces faits se déroulent dans le cercle familial ou d'amis de longue date. La famille devrait être un lieu sacré où l'enfant et l'adolescent doivent être éduqués avec amour au bien, encouragés à construire leur propre personnalité et à rencontrer des gens de leur âge".

Mais poursuit-il, le regard triste posé sur le journaliste, "malheureusement, ce n'est pas le cas. L'éducation telle que nous la concevons, semble avoir déserté la famille".

A la question de savoir ce que fait l'Eglise, le Pape répond : "L'Eglise lutte contre le vice et pour l'éducation. Mais nous avons aussi cette lèpre en nous". "Plusieurs de mes collaborateurs qui luttent avec moi me rassurent avec des données fiables qui évaluent la pédophilie dans l'Eglise à 2%. Ces chiffres devraient me tranquilliser mais ce n'est pas le cas".

Il poursuit : "Ces 2% de pédophiles sont des prêtres et même des évêques et des cardinaux. Et d'autres, encore plus nombreux, savent mais se taisent, ils punissent mais sans en dire le motif. Je trouve cela intenable et j'ai l'intention de m'y attaquer avec la sévérité requise. (...) Jésus aimait tout le monde, même les pécheurs qu'il voulait racheter en leur accordant le pardon et la miséricorde, mais quand il utilisait le bâton, il le faisait pour chasser le démon qui s'était emparé de cette âme".

Un ecclésiastique sur 50 pédophile, parmi lesquels, dit le Pape, des cardinaux : c'est ce que s'est empressé de démentir le Vatican par la voix de son porte-parole : "L'article est très intéressant et il aborde des sujets important comme la lutte contre les abus sexuels à l’égard d'enfants. Mais il y a des erreurs dans cette interview. Le Pape n'a jamais dit qu'il y avait des cardinaux parmi les pédophiles dans l'Eglise". Une rectification qui ne change pas grand chose à la porté des paroles du Pape car dans l'article, il qualifie la situation de gravissime et préconise de l'aborder avec sévérité comme aurait agi le Christ.

A la question de savoir si les prêtres catholiques pourraient être autorisés un jour à se marier, le pape a rappelé que le célibat des prêtres a été institué 900 ans après la mort de Jésus-Christ et que les prêtres peuvent se marier dans certaines Églises orientales sous tutelle du Vatican. "Il y a vraiment un problème, mais il n'est pas majeur. Cela prendra du temps, mais il y a des solutions et je vais les trouver", a-t-il déclaré, sans donner plus de détails.

Enfin sur la mafia, le Pape promet de la condamner sans relâche.

JFH

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK