Le panier de la ménagère en baisse: cinq euros de moins en avril

RTBF
RTBF - © RTBF

La RTBF propose chaque mois, en collaboration avec le CRIOC, une évaluation du prix du "panier de la ménagère", l'estimation des dépenses moyennes d'une famille par semaine. On en était à 559 euros le mois dernier, on en est à 554 euros ce mois-ci.

L'augmentation des prix que les consommateurs ressentent parfois serait donc démentie par les faits. Moins 5 euros en un mois : le panier de la ménagère n'augmente pas, comme le montrent les chiffres.

Mais l'analyse des chiffres par produits mérite toutefois quelques nuances: ce panier n'est pas un simple caddie. Dans cette évaluation du CRIOC, le Centre de recherche et dinformation des organisations de consommateurs, les loyers, les dépenses de loisirs ou le prix des différentes énergies sont également compris. Cest cela qui justifie une moyenne de dépenses qui peut surprendre : 554 euros par semaine. Mais ce budget inclut bien plus que les simples dépenses au supermarché.

Produit par produit, en y regardant d'un peu plus près, on constate que la tendance à la baisse de ce "panier de la ménagère" découle donc surtout de celle du gaz naturel, du LPG ou du gasoil de chauffage.

Pour les produits de première nécessité, l'observation est plus nuancée. La tomate, les poireaux, la côte de porc ou les oranges sont à la hausse. Mais la ménagère qui porte le panier constatera bien une baisse de prix sur d'autres produits alimentaires comme la salade de blé, les choux-fleurs ou la laitue par exemple (- 17 %). Le prix de la laitue est un cas intéressant: ce légume repart enfin à la baisse après une hausse digne du livre des records. L'été dernier elle coûtait en effet deux fois et demie moins cher qu'aujourd'hui.

Bref cest un bilan nuancé mais aussi un constat global malgré tout rassurant: à observer l'ensemble des coûts d'un ménage, la dépense moyenne n'augmente pas, elle se tasse même très légèrement, comme à chaque fois ces six derniers mois.

(A.L. avec A. Vaessen)

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK