Le nouvel album de Bob et Bobette accusé de racisme en Flandre

L’écrivaine flamande Dalilla Hermans estime qu’une case de "Mami Wata", le dernier album de Suske & Wiske (Bob et Bobette ) donne une "représentation extrêmement raciste et stéréotypée de l’homme noir". L’éditeur de la bande dessinée Standaard Uitgeverij a présenté ses excuses.

Le nouvel album de Suske & Wiske a déjà suscité beaucoup de réactions dans les médias ce week-end notamment parce que l’on peut y voir une femme aux seins nus, une première pour cette bande dessinée.

Mais c’est une autre représentation qui a suscité la réaction de Dalilla Hermans. "Je ne comprends pas que personne n’ait été choqué par l’image qui est donnée de l’homme noir, c’est une image très raciste. Avec ces lèvres on dirait presqu’un singe. Cela me fait penser à l'expo '58 et à notre passé colonial. J’ai été très longtemps une fan de Suske & Wiske. Je sais que dans les précédents albums il y a eu aussi des représentations racistes mais étant donné l’époque cela me dérangeait moins. Mais aujourd’hui nous sommes en 2017 et nous ne devons plus accepter cela".

"Je trouve que cela constitue un problème parce que le langage visuel est quelque chose de super important pour l’image de soi des enfants et des adolescents. Tant que les noirs seront représentés comme des singes, il continueront à se faire traiter comme des demeurés".

L’écrivaine propose aux dessinateurs qui le souhaitent d'améliorer le dessin en question.

Plus de détails sur flandreinfo.be (en français)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK