Le nombre de mariages et de divorces a à peine progressé en 2015

L'écart d'âge au mariage entre conjoints reste étonnamment stable.
L'écart d'âge au mariage entre conjoints reste étonnamment stable. - © Tous droits réservés

L'an dernier, 40 049 mariages ont été célébrés en Belgique, ce qui représente une augmentation de 0,4% par rapport à 2014 (39 878), indique jeudi la Direction générale Statistique du SPF Economie. Les divorces ont connu la même hausse en 2015. L'âge moyen au moment de la première union continue par ailleurs de progresser, passant de 32,6 à 32,7 ans pour le premier conjoint (principalement de sexe masculin) et de 30,2 à 30,4 ans pour le second (principalement de sexe féminin).

Positive à Bruxelles (3,5%) et en Flandre (+0,6%), cette évolution s'avère négative en Wallonie (-1,0%).

Comme les années précédents, ce sont les 3 mois d'été (juin, juillet et août) qui ont été les plus favorables à la nuptialité, note le SPF Economie. Ceux-ci représentent 37,6% des mariages (38,5% de l'ensemble des mariages de 2000 à 2015). En août 2015, les administrations communales ont par exemple enregistré près de cinq fois plus de mariages qu'en janvier de la même année.

L'écart d'âge au mariage entre conjoints reste étonnamment stable, même s'il régresse très légèrement par rapport à 2014 : 2,9 ans pour l'ensemble des mariages et 2,3 ans pour les premiers mariages, relève-t-on encore.

Le nombre de divorces prononcés l'an dernier s'est élevé à 24 414, soit 0,4% de plus qu'en 2014 (24 310). "Ce léger regain ne modifie pas fondamentalement la tendance à la baisse amorcée après le sommet de 2008 (35 366 divorces), de sorte qu'en 7 ans, le nombre de divorces a diminué de près d'un tiers (-31,0%), alors que dans le même temps, le nombre de mariages diminuait de 12%", commente encore le SPF Economie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK