Le narval retrouvé dans l'Escaut est probablement mort de faim

Le narval pesait 150kg de moins que le poids normal d'un tel animal
Le narval pesait 150kg de moins que le poids normal d'un tel animal - © © Jan Haelters – IRSNB

Le narval qui avait été retrouvé dans l'Escaut le 27 avril dernier est probablement mort de faim, selon un communiqué du Museum des Sciences naturelles.

Le mammifère marin, reconnaissable à sa longue défense torsadée, vit normalement dans les régions arctiques. C'est la première fois qu'un narval est observé en Belgique. 

"Le poids insuffisant de l’animal (il était trop léger d’au moins 150 kg pour sa taille) et l’endroit où il a été découvert (à plus de 100 km de la mer et à plusieurs milliers de km de son habitat naturel) indiquent une cause naturelle de décès : la famine. L'animal était émacié et aucun reste de nourriture n’a été trouvé dans l'estomac ou les intestins. Par contre, l’estomac contenait de petits morceaux de plastique et de bois flotté érodé, assez courants dans l’Escaut où ils se concentrent à certains endroits. Leur présence dans l'estomac du narval pourrait indiquer que l'animal mourant les a avalés dans le fleuve et non en mer. Par conséquent, les scientifiques pensent que l'animal a remonté la rivière et y est décédé peu après", précise le communiqué.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK