Le Mölkky va-t-il concurrencer la pétanque dans le cœur des Belges?

Entre détente et sport, le Mölkky fait de l'ombre à la pétanque. Ce jeu, à mi-chemin entre le jeu de boules et le bowling déferle en tout cas sur les sables et les graviers belges. Il utilise même les terrains de nos boulodromes... Quel toupet.

Il vient du nord et commence à sérieusement concurrencer la pétanque en terme de popularité. Uniquement des quilles de bois et quelques règles élémentaires suffisent pour s'en emparer: "Un point par quille ou la valeur inscrite à son sommet si elle est la seule tombée, le joueur doit atteindre pile 50 points. S'il dépasse ce score, il redémarre à 25 points et s'il ne touche aucune quille trois fois de suite, il est tout simplement éliminé", explique Marcel, un amateur plutôt doué.  

De plus en plus populaire

Les tournois et les clubs se multiplient mais la Belgique francophone n'a encore aucune fédération. Les infrastructures restent à la traîne: "Aujourd'hui on essaie de se répartir les terrains en bonne entente avec le joueurs de pétanque. On alterne et donc on ne vient pas marcher sur leurs heures de jeu", détaille Gonzalo Lebouille, président du club namurois "Namurcum Mölkky Club".

Aujourd'hui, cette nouvelle tendance continue d'enflammer les familles et les amis autour d'un barbecue et parfois, sacrilège... d'un verre de pastis. Ils sont aujourd'hui les pionniers d'un jeu qui pourrait devenir populaire jusqu'à Marseille.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir