Le mois de décembre fut le moins lumineux depuis 1934

Le mois de décembre a été exceptionnellement sombre et très anormalement pluvieux, relève l'IRM.
Le mois de décembre a été exceptionnellement sombre et très anormalement pluvieux, relève l'IRM. - © Brian Blanco - AFP

Le mois de décembre a été exceptionnellement sombre et très anormalement pluvieux, relève l'IRM lundi dans son bilan climatologique du dernier mois de l'année 2017. A Uccle, le soleil n'a brillé que pendant 10 heures et 31 minutes contre 45 heures et 8 minutes pour un mois de décembre normal.

Il s'agit d'un record pour décembre sur la période de référence actuelle débutant en 1981. "Sur cette période, le précédent record datait de 1993 (16 heures et 17 minutes). Si l'on remonte plus loin dans le temps, jusqu'en 1901, ce n'est qu'en décembre 1934 qu'on observa à Uccle une durée d'insolation encore plus faible", souligne l'Institut royal météorologique.

Beaucoup de pluie

Décembre 2017 s'est également distingué par un "surplus très anormal de précipitations tombées en un nombre de jours très anormalement élevé". Il est ainsi tombé 130,1 mm de précipitations à Uccle en 26 jours. La plus grande quantité journalière a été mesurée le 11 décembre, avec un total de 22,5 mm. Un nombre de jours d'orage exceptionnellement élevé a en outre été enregistré: neuf jours sur le mois contre 3,1 jours pour un mois de décembre normal.

Les températures de décembre 2017 ont par contre été normales avec une température moyenne à Uccle de 4,4°C. La température la plus basse y a été mesurée le 2 décembre, avec -2,3°C, et la plus élevée le 31 décembre, avec 13,8°C. Ailleurs en Belgique, les températures les plus basses ont été mesurées le 3 décembre au Mont-Rigi (Waimes), avec -9,5°C. Les températures les plus élevées ont été relevées le 31 à Bilzen et ont grimpé jusqu'à 15,3°C.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK