Le ministre René Collin appelle les vétérinaires ruraux à s'associer entre eux

Le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin, et l'Union professionnelle vétérinaire (UPV) ont lancé mercredi après-midi à Ohey un appel à projets afin de constituer des associations de vétérinaires ruraux.
Le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin, et l'Union professionnelle vétérinaire (UPV) ont lancé mercredi après-midi à Ohey un appel à projets afin de constituer des associations de vétérinaires ruraux. - © SOPHIE KIP - BELGA

Le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin, et l'Union professionnelle vétérinaire (UPV) ont lancé mercredi après-midi à Ohey un appel à projets afin de constituer des associations de vétérinaires ruraux. L'objectif de cette initiative commune est d'améliorer la vie quotidienne de ces praticiens mais également de redonner de l'intérêt à cette profession indispensable pour les élevages wallons, selon le ministre.

Il ressort d'enquêtes et d'études menées par l'UPV auprès de ses membres que la pénibilité du métier de vétérinaire dans les conditions actuelles est croissante. Dès lors, le nombre de vétérinaires ruraux est en constante diminution, ces derniers étant tentés par des reconversions vers les petits animaux ou encore des opportunités à l'étranger.

Atténuer la pénibilité et d'optimiser les services proposés

Une réflexion a donc été entamée afin d'améliorer le quotidien de ces spécialistes mais aussi le travail dans les fermes en Wallonie. D'après les résultats de celle-ci, travailler en association à la manière des cabinets médicaux permettrait d'atténuer la pénibilité et d'optimiser les services proposés.

Dans le but de mettre en place ce type de collaboration, un appel à projets à destination des vétérinaires qui souhaitent constituer des associations de praticiens a été lancé.

Les volontaires pourront rentrer leur candidature jusqu'au 30 juin prochain afin de s'associer et d'étudier ensemble les modalités de constitution. Ils bénéficieront pour ce faire d'une aide financière et du soutien de consultants externes.

Ensuite, une fois l'association créée, les porteurs de projet pourront introduire une demande d'aide et de suivi. Un subside supplémentaire leur sera alors accordé pour couvrir les frais de mise en œuvre.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir