Le ministère public requiert 5 ans et une mise à disposition de 15 ans contre S. Bakelmans pour le viol de son ex-compagne

Le ministère public a requis, mercredi, une peine de cinq ans de prison, assortie d'une mise à disposition de 15 ans du tribunal de l'application des peines (TAP) contre Steve Bakelmans. L'homme comparaissait devant la cour d'appel d'Anvers pour le viol de son ex-compagne. Il est également suspecté d'avoir assassiné l'étudiante anveroise de 23 ans Julie Van Espen.

Steve Bakelmans, 39 ans, avait été condamné, en juin 2017, à quatre ans de prison en première instance. Son arrestation immédiate n'avait pas été requise car la justice avait considéré qu'il n'y avait pas d'indication qu'il tenterait d'échapper à sa peine.   Le trentenaire a ensuite interjeté appel. Son dossier a alors pris du temps en raison du manque de personnel de la cour d'appel. C'est ainsi qu'il était libre lorsque, le 4 mai dernier, il a tenté de violer Julie Van Espen avant de la tuer et de jeter son corps dans le canal Albert à Anvers.

Journal télévisé 07/05/2019

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK