Le Mercator entièrement rénové

Le Mercator entièrement rénové
5 images
Le Mercator entièrement rénové - © Tous droits réservés

Le célèbre trois-mâts sera de nouveau accessible au public, dans le port d’Ostende, dès ce 1er avril après un lifting intégral. Le Mercator a subi d’importants travaux.

Le 29 septembre 2015, le navire est arrivé en urgence au chantier et dans un piteux état. La coque a été entièrement restaurée, le pont en bois vermoulu remplacé, la tuyauterie, chauffage, cuve de diesel réparés, et un nouveau système d’aération a été installé pour améliorer la conservation du navire. Une équipe d’une vingtaine de personnes était présente en permanence sur le chantier durant un an et demi. 50 à 60 000 heures de travail ont été nécessaires pour une facture globale de 3.5 millions d’euros, déboursés par le gouvernement flamand.

Répondant à l'appel du bourgmestre d'Ostende Johan Vande Lanotte (sp.a), une vingtaine de volontaires ont également mis la main à la pâte. Ils ont peint, nettoyé, astiqué les moindres recoins du bateau. Walter Jacobs, l'un de ces bénévoles, n'a pas hésité une seconde : "Le Mercator est un patrimoine important pour la Flandre et la Belgique. Je veux que ce patrimoine ne disparaisse jamais".

Il en allait de la survie du Mercator. Des infiltrations d'eau avaient fortement dégradé le navire. "Il y avait des trous partout dans le pont et dans la coque. Le Mercator était vraiment dans un état critique" explique Philippe Devestele, le directeur du chantier. L'ensemble des travaux ont été réalisés par des entreprises de la région. "Tous les acteurs étaient on ne peut plus motivés à sauver le Mercator".

Le Mercator est un symbole de l'histoire maritime belge. Il prit la mer pour la première fois en 1932. Le Mercator était alors un navire-école, servant à la formation des apprentis officiers.

Durant ses 29 ans de service, le bateau effectua plusieurs missions scientifiques. En 1935, il se rendit à l’île de Pâques où une statue monumentale (Moaï) fut chargée à bord. Un an plus tard, en 1936, le navire devint mythique en ramenant la dépouille du père Damien depuis Hawaï.

Le Mercator servit également sous pavillon anglais lors de la seconde guerre mondiale. Il fut fortement abimé durant le conflit et connut dès 1947 d’importantes réparations. Il ne reprit la mer qu’en 1950.

En 2009, ses mâts ont été restaurés, lors d'un chantier de six mois. Les travaux de 2015 à 2017 sont donc les troisièmes d’envergure sur ce voilier presque centenaire. Ce mardi 28 mars, le bateau quittera l'arrière-port d'Ostende pour rejoindre son emplacement habituel sur le quai du port. Le même jour, le gouvernement flamand donnera le navire à la ville d'Ostende.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir