Le Mediator aurait pu être retiré du marché dès 1999, selon l'Igas

RTBF
RTBF - © RTBF

Le retrait du Mediator du marché "aurait pu être décidé dès 1999", soit dix ans avant son retrait effectif, a affirmé samedi un responsable de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas), déplorant que le doute ait "profité au médicament et non au malade".

"Le retrait du Mediator aurait pu être décidé dès 1999 compte tenu de deux graves cas notifiés, (...) du contexte européen et de la place contestée du Mediator", a affirmé au cours d'une conférence de presse Aquilino Morelle, qui a conduit les travaux de l'Igas à la demande du ministre de la Santé. "Le doute a profité au médicament et non au malade", a-t-il déploré, dénonçant une "incompréhensible inertie des autorités de pharmacovigilance". Le rapport de l'Igas a été rédigé à la demande du ministre de la Santé Xavier Bertrand.

Le Mediator, un antidiabétique du laboratoire Servier, largement détourné comme coupe-faim, a été retiré du marché français en novembre 2009 après 33 ans de commercialisation. Il serait responsable de la mort de 500 à 2.000 personnes, selon différentes études réalisées à la demande de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).


AFP

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK