Le marché des véhicules de luxe en pleine croissance

En 2016, on a compté près de 540 000 immatriculations en Belgique. Parmi elles, il y a des véhicules de prestige, de luxe. En analysant ces statistiques, on remarque que le marché haut de gamme prend de l'ampleur. Une dizaine de marques se partagent le marché et leur présence sur nos routes a été multipliée par trois en quatre ans.  Leurs noms? Aston Martin, Bentley, Ferrari, Jaguar, Lamborghini, Maserati, McLaren, Porsche, Rolls-Royce, Tesla. Pour ces dix grandes marques, on compte 7442 immatriculations en 2016 contre 2604 en 2013.

Le luxe se démocratise-t-il?

Pour expliquer ces augmentations d'immatriculations, il faut également prendre en compte le repositionnement de certaines enseignes. Si Jaguar mutiplie ses ventes de véhicules par deux en deux ans, c'est que la marque est désormais présente sur le marché du SUV, le Sport Utility Vehicle, entendez-par là une voiture confortable plus réduite en taille que l'imposant 4X4. "Le véhicule de luxe représente environ 10% de nos ventes, le reste ce seront par exemple les SUV." explique Arnaud Geurts, manager des ventes de véhicules de société chez Jaguar - Land Rover. Les premiers prix sont donc aux alentours de 35 000 voire 40 000 euros.

Le marché de l'occasion plus fourni

Le luxe, c'est aussi l'éphémère. Les modèles sont rapidement retravaillés, les modèles dépassés sont revendus. Ces voitures suréquipées peuvent rapidement perdre de leur valeur. En quittant la garage, on dit généralement qu'une voiture perd 20% de sa valeur. Très vite, certains modèles perdent jusqu'à 50% de la leur.

À côté du haut de gamme, il y a l'exception !

Les séries très limitées perdent généralement moins de valeur. Dans certains cas, la tendance s'inverse même. La Ferrari F430 en est un bon exemple. Un V8 de 2005 par exemple vaut toujours 80 000 euros aujourd'hui. Un prix qui serait en hausse explique Michaël Burniaux, négociant en voitures de prestige d'occasion: "C'est devenu un objet de spéculation, il y a deux ans, on la trouvait à 60-65 000 euros".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK