"Le maître-nageur m'a mordu", la famille n'arrive pas à porter plainte

"Le maître-nageur m'a mordu" La famille n'arrive pas à porter plainte
3 images
"Le maître-nageur m'a mordu" La famille n'arrive pas à porter plainte - © Tous droits réservés

Lina, 18 ans, emmène lundi dernier ses petits cousins et cousines à la piscine de Halle, celle où ils se rendent régulièrement avec l’école néerlandophone où ils sont inscrits. La situation dégénère quand le maître-nageur interdit au groupe d’enfants d’aller sur un toboggan. Insultes, coups violents, d’après les enfants, le maître-nageur a même mordu Reda, 14 ans.

Les enfants ont commencé

La piscine n’a pas souhaité répondre aux questions de la RTBF. Selon la déposition du maître-nageur, ce sont les enfants, turbulents, qui sont à l’origine de la bagarre.

Embarqués au commissariat menottés

Lina et Reda sont embarqués, menottés, vers le commissariat devant un employé de la piscine choqué. Le maître-nageur a porté plainte pour coups et blessures. La famille des enfants tente depuis lundi de faire la même chose mais sans succès.

Les commissariats refusent de prendre la plainte des enfants

D’abord au commissariat de Halle, où les faits se sont produits, puis au commissariat de Saint-Gilles, où sont domiciliés les enfants, la police refuse de recevoir la plainte des parents des enfants. Des parents qui reprochent au maître-nageur d’avoir tenu des propos racistes et d’avoir été violent sur des mineurs. Ils reprochent également à la police d’avoir laissé seuls sur la voie publique le groupe d'enfants mineurs après l’arrestation de Lina.

La police des polices saisie

La famille des enfants a engagé un avocat et a introduit un dossier au comité P, la police des polices ainsi qu’auprès de plusieurs associations de défense des droits. Les caméras de surveillance sont en cours d’analyse. Toutes les parties risquent des poursuites pénales.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir