Le GSM fête ses 20 ans en Belgique

RTBF
RTBF - © En 20 ans, le GSM a beaucoup changé

Cela fait déjà deux décennies que le GSM fait partie de notre quotidien en Belgique. Mais autant dire qu’en 20 ans, le téléphone portable a largement évolué : nouvelles technologies, format, mais aussi durabilité. Retour sur un produit qui a révolutionné le quotidien et qui n’a peut-être pas fini de surprendre.

Il y a 20 ans, le réseau GSM en Belgique permet de téléphoner partout. Se déplacer tout en gardant son correspondant en ligne ne pose de plus de problème, c’est une véritable révolution.

Mais les premiers GSM mis sur le marché à l’époque ne ressemblaient pas à ceux que l’on peut trouver dans les boutiques aujourd’hui. Beaucoup d’utilisateurs se souviennent d’ailleurs de leurs premiers téléphones portables : la marque d’abord, mais surtout leurs antennes, leurs tailles et aussi leurs poids.

Les premiers téléphones portables au monde sont d’abord apparus à l’étranger. Très encombrants, très lourd, ils datent d'avant l'arrivée du réseau GSM en Belgique.

"Les premiers réseaux mobiles en Belgique ont été lancés en 1977 par la RTT, c’était le réseau MOB1 qui comprenait une dizaine de pylônes sur le royaume. À l’époque il n’y avait pas de préfixe donc il fallait deviner où son correspondant se trouvait pour faire le préfixe de la zone", raconte le spécialiste télécom Thomas Wallemacq.

L'évolution du GSM se poursuite rapidement, il intéresse d'abord les hommes d'affaires avant de se démocratiser dans les années ’90, même si au départ de nombreux consommateurs se sont montrés sceptiques voire réfractaires.

"Mais comme tout le monde a commencé à en avoir un, il fallait l’avoir" explique une passante, alors qu’aujourd’hui certains voient cet outil technologique comme "une obligation" car il est devenu aussi une aide précieuse dans la vie quotidienne.

En plus de la fonction téléphone, il s'est aussi transformé en agenda, en outil pour faire sa liste de courses ou encore pour consulter ses mails.

160 caractères prévus initialement pour des messages d'alertes

Le GSM est donc, avec le temps, devenu un outil devenu presque indispensable. Notamment avec l’une de ses principales évolutions : l'arrivée du SMS.

"Le SMS est arrivé dans le début des années 2000, à la base pour rédiger des messages courts de 160 caractères. Il s’est démocratisé de manière assez surprenante car initialement il a été inventé pour rédiger des messages d’alertes", explique Thomas Wallemacq, le spécialiste en téléphonie.

Aujourd'hui, le téléphone portable est devenu un Smartphone avec lequel il est possible de prendre des photos, de jouer et même de surfer sur internet. Reste à savoir à quoi ressemblera le téléphone portable de demain.

Certains le souhaitent "plus grand car les GSM actuels sont trop petits", d’autres l’imaginent plus fin : "Il va ressembler de plus en plus à une feuille vu que tout devient tactile". L’expert évoque d’autres pistes : "En 2013 il y a déjà des GSM waterproof mais l’avenir se situe essentiellement au niveau des écrans flexibles, transparents, etc. c'est l'avenir du Smartphone".

Des téléphones remplis de technologies de plus en plus pointues car en plus de remplacer votre appareil photo, il pourrait également déjà cette année remplacer votre portefeuille grâce aux paiements par GSM.

Valentin Boigelot avec Grégoire Ryckmans

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK