Le grand blond au revolver ou la double vie d'un collaborateur

RTBF
RTBF - © RTBF

Pendant la deuxième guerre mondiale, il sévissait dans la région du Centre. Paul Van Aerschodt collaborait avec la Werbestelle, l'organisme allemand chargé de la déportation des belges vers le travail obligatoire en Allemagne.

Jeune rexiste arrogant, Paul Van Aerschodt débusquait ceux qui cherchaient à s'y soustraire et les ramenait aux allemands contre monnaie sonnante et trébuchante. Condamné à mort par contumace en 1946, il a réussi à échapper à ses juges et à s'évaporer dans la nature. 65 ans plus tard, certains, qui n'oublient pas, ont trouvé sa trace...

Un reportage de Marc Molitor et Patrice Hardy

 

  • Pour aller plus loin:

Site de la RUSRA, Royale union des services de renseignement et d'action asbl, les anciens résistants qui ont mis au jour l'affaire Van Aerschodt

Site du Centre d'études et documentation guerres et sociétés contemporaines

  • Ouvrages sur la collaboration:

 

  • En général :

Luc Huyse & Steven Dhont, La répression des collaborations. Un passé toujours présent. Editions du CRISP, 1993, 348 pages (épuisé, voir en bibliothèque).

 

  • En Belgique francophone:

Flore Plisnier, Ils ont pris les armes pour Hitler. La collaboration armée en Belgique francophone, 1940-1944. Editions Luc Pire, 2008.

La recherche de Flore Plisnier sur la collaboration armée en Belgique francophone, 1940-1944, menée sous les auspices du CEGES. Depuis le 23 novembre 2009, l'ouvrage est malheureusement épuisé (voir en bibliothèque).

 

  • Dans la région du Centre:

Philippe Maes, Brigade A: quinze mois de terreur policière sur le Centre, 1997. L'ouvrage fait le point sur les agissements de la tristement célèbre "Brigade A" durant la Seconde Guerre mondiale. Plus connue sous le nom de la "Bande Duquesne" (du nom de son responsable Edgard Duquesne), la Brigade A, composée de collaborateurs notoires, a commis nombre de sévices et autres exactions dans la région du Centre. Disponible à l'Ecomusée Bois du Luc.

Corinne Leborgne, La Louvière. Une cité à risques. Septembre 1944-1945, Mémoire de licence  en Histoire, ULG, 2000 (F. Balace).

Sous la direction de Thierry Delplancque, La Louvière... aux urnes! Vies et combats politiques dans l'entité louviéroise du 19e siècle à l'an 2000. Disponible aux Archives de la Ville de La Louvière (125 rue de l'Hospice à Houdeng-Aimeries - Tél. 064/21.39.82).

Les archives de la ville de La Louvière

 

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK