Le GPS, le meilleur ami de l'homme? Cinq histoires qui prouvent le contraire...

Le GPS, le meilleur ami de l'homme? Notre top 5 des "fails" GPS
Le GPS, le meilleur ami de l'homme? Notre top 5 des "fails" GPS - © Tous droits réservés

"J’ai simplement suivi mon GPS", voilà la justification du chauffeur du 4x4 qui s'est engouffré, lundi soir, dans un tunnel du métro bruxellois. Ceci n'est vraiment pas une première, et le GPS peut être très dangereux pour des conducteurs qui suivent aveuglement leur appareil. Voici quelques autres histoires de GPS qui ont mal tourné...

5. Au Brésil, elle part acheter des pizzas et se fait executer dans une favela

Regina Stringari Murmura est décédée suite à une erreur lors de l'encodage de l'adresse. Accompagnée de Francisco, son mari, elle souhaitait aller dans une pizzeria.

Regina n’a pas fait attention et a sélectionné la mauvaise rue. Elle souhaitait se rendre à Quintino-Bocaiuva, qui est tant une avenue qu’une rue dans la ville de Niteroi. Comme elle ne connaissait ni la rue ni l’avenue, Regina n’a pas fait attention et est arrivée en fait dans une favela contrôlée par des trafiquants de drogue, à près de huit kilomètres de la pizzeria.

La voiture de Regina et Francisco a ensuite été la cible d’une fusillade et plusieurs balles ont atteint la conductrice, emmenée à l’hôpital par son mari, elle est décédée de ses blessures par la suite.

4. "Faire demi-tour dès que possible" et c'est l'accident en plein milieu de l'autoroute

Deux dames belges en vacances en France ont expliqué après un accident spectaculaire sur une rocade de l'autoroute qu’elles se rendaient à Stella.

Sur la rocade, elles ont raté la sortie à hauteur de Divion qui devait les emmener sur la route de la mer via Saint-Pol. Bref, la conductrice a alors suivi les conseils du GPS qui lui demandait "de faire demi tour dés que possible". 

Ce qu’elle a fait, à peine après avoir passé la portion de route séparée par un muret central.

Heureusement, il n'y a eu que des blessés dans cet accident.

3. Foot: Pays de Galles-Belgique, un car de supporters est arrivé au… village de Wales

Souvenez-vous, en juin 2015 avait lieu un match amical entre le Pays de Galles et Belgique. De nombreux fans belges avaient fait le déplacement en car.

Mais le chauffeur de l'un de ces cars belges avait introduit le nom "Wales" sur son GPS.

Résultat : il s’est retrouvé au village de Wales, près de Sheffield, et a donc fait un détour de 300 kilomètres. Heureusement, il était parti assez tôt et les fans son arrivés à temps au match.

2. Angelina morte de froid à cause… de son GPS

En décembre 2015, Angelina, de Courcelles est partie faire un tour en voiture guidée par son GPS.

Malheureusement, elle a emprunté un chemin dans lequel son véhicule s’est embourbé.

Abandonnant sa voiture pour partir chercher de l’aide, elle a fini par succomber d’hypothermie…

1. Je devais aller à Bruxelles, je me suis retrouvée à Zagreb...

Enfin, une histoire incroyable qui s'est déroulée en 2013 : Sabine Moreau, sexagénaire d’Erquelines, devait aller à Bruxelles, mais s'y retrouvée à Zagreb, en Croatie... "Il y a eu des ratés avec le GPS, j’ai poursuivi ma route, pour me retrouver vers Jette."

C’est à partir de là que le trajet prend des proportions incroyables… Sans que Sabine, visiblement distraite, ne s’aperçoive qu’elle se trompe clairement de chemin : "J’ai vu des panneaux en français, puis en allemand : je n’ai pas réfléchi, j’ai poursuivi ma route", confiait-elle à La Nouvelle Gazette.

"C’est quand j’ai dépassé Zagreb que je me suis dit que je devais fait demi-tour", confiait la sexagénaire. Malgré cette mésaventure, elle est rentrée chez elle, à Solre-sur-Sambre, en suivant à nouveau les instructions de son GPS.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK